Penser comme un Entrepreneur : AUTOMATISER et DELEGUER

En ce moment, je ne post pas aussi fréquemment que je le souhaiterais sur maboitecartonne. Mais à mesure que mes différents blogs et sites se développent (480.000 visites pour décembre 09), je me retrouve à gérer une structure qui ne peut plus tourner qu’autour de moi.

Et la transition vers une structure plus systématisée et avec plus de monde s’avère difficile. En effet, pour une boîte qui grandit, automatisation et délégation sont deux passages obligatoires… mais pas forcément naturels !

En tant qu’entrepreneur, on se retrouve vite piégé par des pensées étriquées et limitées. Une façon dont les patrons des petites entreprises se limitent (moi le premier !), c’est en continuant à croire qu’ils doivent être directement impliqués dans tout ce qui se passe dans leur boîte.

Voila une pensée qui pose beaucoup de problèmes :

Problèmes et limites

D’abord, cette façon de pensée a un coût d’opportunité élevé. Si une heure est utilisée pour faire une tâche peu importante, c’est une opportunité de créer plus de valeur qui est perdue, puisqu’on ne peut pas faire deux choses à la fois.

Deuxièmement, cette façon de penser limite votre croissance et votre potentiel de revenus. Si l’on pense uniquement en termes d’heures facturées, il arrive un moment où on est coincé. Pourquoi ?

Admettons que vous passez tous vos repas devant votre ordinateur et que vous ne faites de pause que pour dormir : vous arrivez en gros à 16 heures par jour de travail, pas plus.

Le seul moyen d’augmenter ses revenus est d’augmenter son salaire horaire. Mais il y a tout de même des limites. Il est mal vu de facturer ses clients 2000 euros par heure !

Le troisième problème lié à cette façon de penser, c’est qu’elle nous enferme dans notre entreprise. Si l’on consacre toutes nos journées à notre société et que rien ne peut tourner sans nous, ça veut dire : pas de vacances, pas de journées off, pas de disponibilités pour autre chose que le travail !

Votre boîte qui à la base, devait créer flexibilité et souplesse dans votre vie, devient une prison plus insupportable encore, que votre job précédent en entreprise. Il faut éviter de se retrouver dans une situation, où tout temps de repos rime avec « revenus et opportunités perdues ».

Enfin, le quatrième problème du « je fais tout moi-même » est qu’on ne peut pas vendre une boîte qui fonctionne ainsi.

Une boîte qui ne dépend que de vous et ne fonctionne qu’avec vous est en effet invendable. Vous ne pourrez donc passer à d’autres projets…

Automatiser et déléguer

Pour dépasser ces problèmes que beaucoup d’entrepreneurs et de patrons de petites entreprises rencontrent, pensez en termes d’automatisation et de délégation.

Penser « automatisation » est votre priorité. Si une tâche, un processus, peut être automatisé (on le met en place une fois, et on n’a ensuite plus à s’en occuper), c’est la première chose que vous devez faire.

Beaucoup de tâches peuvent être automatisées. Si vous travaillez dans le web, c’est encore plus vrai. Quantité de tâches répétitives peuvent être automatisées par un logiciel que vous pouvez faire développer sur mesure. Ce n’est pas forcément cher. Si vous allez sur codeur.com par exemple, vous trouverez un développeur pour automatiser n’importe quelle tâche informatique.

L’autre façon de sortir la tête de l’eau est de déléguer. Certaines tâches ne sont pas automatisables et doivent être effectuées par une personne physique.

Le service client par exemple est un processus couteux en temps et facile à déléguer…

Trouvez quelqu’un (un auto-entrepreneur, un indépendant, une petite société,…) qui peut sous-traiter les tâches non critiques, celles que vous n’aimez pas faire ou que vous n’avez pas le temps de faire. En cherchant, vous trouverez sûrement des personnes faisant ces tâches mieux que vous et pour un salaire horaire inférieur au votre !

Déléguer vous libère du temps. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur des tâches plus importantes dans votre société.

Conclusion

Lorsque vous démarrez, aux balbutiements de votre boîte, votre priorité est de créer un bon produit, de trouver des clients et de commencer à gagner de l’argent.

Mais à mesure qu’une société grandit, on se retrouve facilement noyé sous les tâches quotidiennes et on en oublier l’essentiel. On oublie notre vision, le but de notre boîte, et notre rôle dans cette entreprise.

Sachez prendre du recul et vérifier régulièrement, que vous ne bâtissez pas une activité nécessitant d’être physiquement présent 100% du temps !

Boris S.
Automatiser, déléguer, automatiser, déléguer, automatiser, déléguer …

Crédit photo : The Aviator

Sur le même sujet
Qui d’autre veut éviter cette couteuse erreur de webentrepreneur ?
Rédiger des posts efficaces
Blog à succès : le bon contenu ne suffit plus !
5 erreurs faciles à éviter dans vos campagnes emailing
10 Commentaires
  • Je reconnais mon tort mais j’ai du mal à déléguer des travaux sous forme de sous-traitance. je préfère m’orienter sur des partenariats sérieux et efficaces.

    • Boris
      Répondre

      @Lionel : l’essentiel est de déléguer ! : )

  • 480.000 visites pour décembre 09 ! La vache !
    Pourrais tu nous donner les liens vers tes autres sites ?

    • Boris S
      Répondre

      @ Simon : pour l’instant, je préfère rester discret sur mes niches …

  • Sonia
    Répondre

    C’est exactement là ou nous en sommes avec notre petite entreprise, déléguer aux employés. Toutefois dans un pays, une région avec 5% de chomeur, c’est extrêmement difficile de trouver les personnes compétentes et de confiance à qui déléguer.

  • @boris re traduction … je ne sais pas je vie en Angleterre, donc j’ai la VO :)
    .-= Dernier article de Léo : 8 Plugins Anti-Spam WP pour Blogs WordPress =-.

  • Bonjour,
    Je suis absolument ravie de voir ce billet. En tant qu’assistante indépendante je ne peux qu’approuver puisque justement mon métier est de pouvoir soulager les managers, chefs d’entreprise des tâches chronophages pour qu’ils puissent se concentrer sur leur coeur de métier.
    Malheureusement, bien peu de personnes prennent conscience de cette nécessité de déléguer. Ils ont peur de perdre le contrôle. Ils pensent pouvoir tout faire. Même en étant assistante salariée, certains de mes supérieurs avaient du mal à me confier des tâches alors que la qualité première d’un manager, est justement de savoir déléguer. Le risque est de vouloir tout faire sans jamais rien finir.
    Alors espérons voir de plus en plus de personnes, chefs d’entreprise ou managers, s’ouvrir à ce concept. Alors encore merci pour ce billet.

    • Boris S
      Répondre

      @leo : merci pour ce complément. J’ai lu the e-myth et c’est probablement un des livres qui a eu le plus d’impact sur ma vie professionnelle. Je le recommande à tout le monde d’ailleurs (malheureusement, il n’a pas encore été traduit, me semble-t-il…)
      @karine : j’ m’en vais voir ton site, à terme je suis sûr que je rechercherai un profil comme le tien !

  • Tout à fait d’accord je rajouterais simplement le mot systématiser en complément des deux autres.

    La différence : certaines tâches ne peuvent pas être automatisée : répondre à la demande d’un client, par exemple. Par contre un système permet que cette tâche puisse être exécutée par n’importe qui : ex. McDo le champion de la systématisation.

    Si tu ne l’a déja lu, je te conseille le livre The E-Myth Revisited: Why Most Small Businesses Don’t Work and What to Do About It (Michael E. Gerber) … un véritable éveil pour l’entrepreneur que je suis :)
    .-= Dernier article de Léo : 8 Plugins Anti-Spam WP pour Blogs WordPress =-.

  • Merci de nous faire partager ton expérience.
    C’est vrai que tout seul ça va bien au début mais arrivé un moment… Il faut savoir effectivement prendre du recul.
    Bonne continuation
    .-= Dernier article de woamba : Bogolan, zigzags =-.

Postez votre Commentaire

Votre Commentaire

Nom*
Site Web