7 conseils que j’aurais aimé recevoir quand j’ai débuté sur Internet…

Voici quelques conseils que j’aurai bien voulu recevoir à mes débuts. Des recommandations qui m’auraient économisé du temps et de l’argent, et évité nombre de périodes de stagnation et de prises de tête !

 

1) « A un moment, il faut passer à l’action !»

Les webmarketeurs débutants passent beaucoup (trop) de temps en phase d’apprentissage. Ils veulent maîtriser toute la théorie avant de l’appliquer.

Je sais ce que c’est : le webmarketing est un univers nouveau et complexe. Les possibilités d’acquisition de trafic, les opportunités d’optimisation et les choix techniques sont quasi-infinis…

Le webmarketeur débutant veut être sûr de faire les meilleurs choix, d’optimiser au maximum, d’être présent sur tous les canaux de marketing…

Mais cette approche est le meilleur moyen de faire du sur place !

Mon conseil : pensez « à vos marques, partez, prêt » plutôt que « à vos marques, prêt, partez » !

Quand une idée vous paraît forte et prometteuse, mettez-la en application. Vous pourrez ainsi analyser les résultats de vos actions a posteriori.

Vous pouvez rédiger les business plans les plus détaillés, les analyses les plus poussées, les études les plus fines de vos prospects, etc… Mais en réalité, vous ne saurez pas ce qui fonctionne tant que vous ne l’aurez pas essayé.

L’être humain est imprévisible. Vos prospects et clients n’agiront pas comme vous le prévoyez. C’est un fait.

Fini la sur-préparation : Agissez ! Et observez le résultat.
Si ça fonctionne, bravo, vous pouvez continuer dans cette voix. Sinon, tentez une autre approche.

2) « Ne n’entête pas sur la mauvaise voie !»

Beaucoup de web-entrepreneurs continuent d’investir du temps et de l’argent dans un projet sans avenir… pour la simple raison qu’ils y ont déjà investi beaucoup de temps et d’argent !

Comme on dit en bourse lorsqu’une action a déjà bien chuté, « mieux vaut se couper la main aujourd’hui plutôt que de devoir se couper le bras plus tard ».

Si l’un de vos projets, sites ou produits est un échec, laissez-le tomber sans état d’âme !

C’est dur d’accepter une grosse perte de temps et/ou d’argent… Mais persévérer dans l’erreur, ça s’appelle « aller dans le mur ».

3) « Sois hermétique à la “Hype” »

Lancements de produits tonitruants, outils d’automatisation miraculeux, methodes de vente en ligne infaillibles… Il y a beaucoup de hype dans le Webmarketing.

Sachez garder votre bon sens et votre lucidité.

A part marketsamurai, aweber, et 2 ou 3 autres logiciels, les outils que l’on achète ne servent pas.

Quant aux formations, si vous en avez trouvé une de qualité, qui vous permet de gagner de l’argent sur internet, déployez-là à fond.

Vous n’êtes pas obligé d’acheter chaque nouvelle méthode qui sort.

Utilisez ce que vous avez déjà, implémentez ce que vous savez déjà. Achetez un produit ou une méthode à la fois. Et exploitez-le vraiment.

Mais par pitié, ne tombez pas dans la surconsommation de produits et de méthodes, qui iront rouiller au fin fond de votre disque dur.

Si j’avais toujours respecté cet axiome, j’aurais économisé beaucoup d’argent…

4) « Prend des risques, tente des choses ! »

Le web va vite. La mutation du web – donc du webmarketing – est constante. Les opportunités apparaissent et disparaissent comme des vagues.

Et si vous êtes trop prudent, vous avez moins de chances de réussir sur Internet que si vous êtes agressif.

Prenez des risques, essayez de nouvelles idées pour augmenter votre trafic ou capter des emails, lancez de nouveaux formats de produits ou changez votre processus de vente en ligne. Bref, faites des tests, beaucoup de tests.

Et quand vous découvrez une opportunité (source de trafic, nouveau produit, etc…), profitez-en à 100%.

Faites le contraire de ce que font vos concurrents ou tout du moins, ne vous conformez pas aux « dogmes » et best practice de votre niche, sans avoir testé quoi que ce soit d’autre.

Parfois votre intrépidité se soldera par un échec retentissant. D’autre fois, vous ferez des découvertes très rentables !

5) « Fréquente d’autres webmarketeurs »

J’ai démarré le webmarketing « dans mon coin » mais j’ai commencé à contacter d’autres webmarketeurs en 2009, lorsque j’ai lancé maboitecartonne.
Depuis, j’ai toujours passé du temps à échanger avec mes « collègues » webmarketeurs. Et j’ai toujours beaucoup appris de ces interactions.

C’est important pour un webentrepreneur qui se lance, de comprendre comment les autres ont fait pour réussir et d’échanger sur les bonnes pratiques et les écueils à éviter.

C’est à la fois instructif et motivant ! Et vous progresserez bien plus vite ainsi.

6) « Aide les autres, partage tes connaissances »

Peu importe combien vous en savez sur le webmarketing ou l’entreprenariat, partagez votre savoir !

Que ce soit sur twitter, en tenant un blog ou lors de rendez-vous en one-on-one, aidez les autres à réussir et atteindre leurs objectifs.

Au début, cet état d’esprit est difficile à acquérir. On veut garder son savoir pour soi ou on ne se sent pas au niveau pour partager quoique ce soit.

Mais c’est justement en partageant que vous prendrez conscience de votre expertise grandissante (et aussi de certaines lacunes à combler !) : )

Diffuser vos connaissances vous permet aussi de mieux les organiser, les mémoriser, les consolider.

Comme on le dit : « le meilleur moyen de maîtriser un sujet est de l’enseigner. »

7) « Apprend les bases avant d’outsourcer »

Vous comptez outsourcer la technique, le référencement, la création de contenu, le community management… ?

Bravo, c’est une excellente manière de développer votre business !

Il est néanmoins utile de maîtriser un minimum la tâche que l’on souhaite déléguer.

Je vais même aller plus loin : un bon process est un process qui peut être expliqué à un inconnu ne sachant rien de votre activité.

Or, pour pouvoir créer un process aussi clair et duplicable, vous devez déjà vous-même bien le comprendre et le maîtriser.

C’est aussi le meilleur moyen de savoir rapidement si votre prestataire est compétent, rapide et compétitif (le triptyque du bon prestataire !).

Parfois, il vaut mieux résister à la tentation de prendre des raccourcis…

Et vous, si vous aviez UN conseil à donner à un webentrepreneur qui débute, lequel ce serait ?

Boris

Sur le même sujet
Bien, rapide et pas cher ?
Rowe : le culte du résultat
Agir vite pour réussir en tant qu’affilié
Le livre blanc (gratuit) au 300.000+ downloads enfin en Français !
26 Commentaires
  • landry
    Répondre

    Salut Boris,
    On apprend chaque fois qu’on est devant tes articles. La première partie de celui-ci me concerne particulièrement car j’ai toujours voulu réunir toutes les pièces du puzzle avant de me lancer. Maintenant je crois qu’il est temps d’appliquer tes consignes : A vos marques, Partez, Prêt. Cordialement!

  • Un conseil pour un Web Marketeur débutant, je donnerai le suivant : être prêt à travailler des heures sans voir des résultats immédiats ou tout de suite à la hauteur de ses attentes et du travail fourni.

    A très bientôt,
    Hugo.

  • Waoouu ! Je viens de prendre un coup de massue ! Je suis exactement la personne qu’il ne faut pas être ! Enfin, j’ai quand même réussi à sortir 3 projets en 2 ans… 1 seul à un peu tenu le choc, les autres n’ont pas suivi !
    Mais je suis tout le temps en train de chercher des améliorations à mes idées et j’ai un côté perfectionniste qui m’empêche d’avancer.

    En lisant cet article, je me dis que je viens de perdre beaucoup trop de temps ! Allez hop ! Je lance mon nouveau site ! Et les autres suivront par la même occasion !

    Merci pour ces conseils, je les adopte et hop dans mes favoris pour toutes les nouveautés !

    Merci Boris, je passe la première…

  • Kati88
    Répondre

    Je débute dans ce domaine et c’est vrai que je patauge un peu, je suis très curieuse, j’ai énormément d’idées mais ne les développe pas.. par manque d’xp sans doute, mais aussi manque de confiance (je n’ai pas eu de formation dans ce domaine) et manque d’organisation… je passe le plus clair de mon temps à faire des specs et recos sur nos produits sans vraiment savoir si c’est pertinant, si ça va marcher. du coup je brasse bcp de vent, la plupart de mes projets ne voient pas le jour..

    J’ai découvert ton blog en faisant un benchmark sur les outils de real time marketing => direct dans les favoris, il me servira bcp j’en suis sure !
    Kat.

  • Salut Boris, c’est du bon sens mais c’est toujours bon d’en parler. Très bon retour d’expérience. @ bientôt.

  • Il est super important de s’entourer quand tu débute. Amateur, j’aime retrouver des gens qui connaissent déjà le sujet. Tu avance 10 fois plus vite que dans ton coin

  • Là encore de bons conseils Boris. Celui qui me marque le plus est le premier: passer à l’action ! C’est essentiel : on n’a pas besoins de tout connaitre sur tout pour pouvoir se lancer et c’est valable dans pratiquement tous les domaines. Malheureusement beaucoup font cette erreur.

  • très bon conseil. Il faut que je les mette en pratique. Merci beaucoup pour ce partage d’info.

  • Bonjour,

    Merci pour ces conseils, en effet nous sommes un peut frileux avant de nous lancer. Je pense que c’est en lisant ce genre de blog que nous prenons confiance en nous.

    Merci beaucoup

    • Boris
      Répondre

      Merci Mikael, content que ça t’aide

  • c’est vrai que tu reprends ici de mauvaises habitudes qui peuvent coûter cher si on n’a pas les outils nécessaires pour une action efficace.

  • Merci pour ces conseils. Je les trouve très judicieux car ils ne s’appliquent pas uniquement au net, mais à la plupart des domaines professionnels.

  • Moi qui compte monter ma boîte quand j’aurai amassé un minimum d’expérience en entreprise, je vais garder ton site au chaud quelque part parce que tous les conseils que tu donnes dans chaque article me paraissent très censés. On a plus de points de repères.

  • J’aime !
    Rien à ajouter à votre liste, merci pour tous ces conseils : moi aussi j’aurai aimé les recevoir lorsque j’ai débuté dans le métier.
    Merci pour cet article, en espérant qu’il sera lu par des entrepreneurs débutants !

  • Bonjour Boris,

    Que de bons conseils, merci de nous remettre les idées au clair, avec un article rempli d’expérience et de bon sens.

    Excellente journée,

    Albin

  • Bonjour Boris,
    Merci pour ton article plein de bon sens !
    C’est vrai que j’ai tendance à oublier certains de ces principes…
    Encore merci de me les rappeler.
    A bientôt
    Luc Mister-no-stress

  • Que du bon dans tous ces conseils. Heureusement que le débutant a la foi du nouveau converti. Quand on se retourne sur le chemin parcouru, c’est souvent : deux pas en avant, un pas en arrière. Autrement dit c’est pas tout, faut bosser dur, mais comme c’est passionnant de voir émerger ce dont on a rêvé… même si çane pousse pas comme on l’avait prévu. Et tant mieux ! c’est la vie.
    Merci Boris
    Jean – Coach vocal et prise de parole en public

    PS
    Si je pouvais revendre à prix fort les formations qui dorment au fond de mon disque dur, je serais riche.

  • De très bons conseils. En effet, passer à l’action est la première chose à faire et la plus difficile surtout si on a personne dans ses amis qui fait du marketing en ligne. On se retrouve vite seul. Heureusement qu’on se fait rapidement des amitiés « virtuels ».

  • Vraiment un article sympa, on sent que tu as beaucoup d’expérience, et que tu as fait quelques erreurs qui t’ont coûté.

    Personnellement, moi je conseillerais surtout de travailler dur. C’est pas parce que c’est sur le web que c’est facile, au contraire. Tout est possible, mais il faut s’en donner les moyens. Et celui qui réussira le plus à la fin, c’est toujours celui qui aura passé de longues nuits blanches à travailler, et surtout à aimer son travail.

    Process over outcome comme disent les Américains, à mon humble avis la clé est là :)

    • Boris
      Répondre

      @Julien : travailler dur et aimer son travail. L’un ne va pas sans l’autre pour vraiment réussir, je suis d’accord avec toi.

  • Je dirais qu’il n’est pas nécessaire d’être débutant pour écouter certains de ces conseils.. :)

  • Le conseil que je donnerais à un débutant est de maîtriser les bases qui lui permettent de faire prototype rapide pour tester son idée en quelques jours / semaines avant d’aller plus :
    -Mettre une page d’optin
    -Créer une cadeau ciblé qui qualifié l’intérêt des visiteurs
    -Envoyer du traffic
    -Faire une offre pour voir si les gens votent avec leur porte monnaie.

    C’est l’essentiel pour savoir qu’une idée est viable et ensuite y passer plus de temps et la développer. Le reste c’est du HYPE !

    • Boris
      Répondre

      @Cédric, tu illustres là une notion super importante du web, à savoir le test grandeur nature plutôt que l’analyse à outrance. Et comme tu le soulignes, ce pas forcément compliqué ou couteux de tester une idée web.

  • En tant que jeune webmarketeuse je prends ces conseils au sérieux, car en effet je me rends compte que j’ai tendance à trop réfléchir avant d’agir (l’hésitation du débutant… et la peur de se tromper). Pas facile de s’améliorer mais il faut se lancer ! Merci en tout cas de partager ton expérience !

  • Salut,

    Merci pour cet article avant tout.

    En effet, l’apprentissaage est nécessaire. Mais celle-ci n’a pas de valeur tant que

    vous ne la mettez pas en pratique.

    Pour resumer cela je vais utiliser ce dicton: « Connaitre et ne pas, c’est ne pas

    connaitre ».

    Vous êtes toujours au point de depart tant que vous ne décidez pas faire le premier

    pas. N’ayez pas peur d’échouer. L’échec n’existe par du moins pour moi. Chaque

    action que vous pouvez est un plus dans votre vie.

    Même si les resultats ne sont pas ceux que vous attendiez.

    Point 2: Vous ne réussirez pas parce que vous avez de la motivation. Tout le monde

    en a, mais peu réussissent.

    Il faut savoir passer à un autre cap. Se dit hop, j’ai échoué avec ce projet. Je me

    lance dans un autre. C’est comme cela que travaille les entrepreneurs à succès.

    C’est un peu comme s’attacher à 100% à un rêve. Ce dit que je dois le réussir à tout

    prix. Vous entêtez du matin au soir, jour et nuit, semaine après semaine sans

    avancer d’un seul pas vers votre rêve.

    Vous savez quoi: « Cela est votre rêve et non votre réalité » Concentrez vous sur

    votre réalité en vous inspirant de la méthode Coué.

    Point 3: Votre succès ne se calcule pas en nombre d’opportunité dans lequel vous

    vous lancez.

    Je suis un affilié passionné depuis plus de trois ans. Il existe plusieurs moyens de

    générer des revenus en affiliation. Celle que j’utilise est la création de site de

    niche espion.

    J’aurai bien pu me servir de adwords, facebook ads. Mais il faut s’en faire à celle

    que vous avez choisi pas au départ. Celle qui vous permet de gagner plus en

    depensant moins.

    Vous n’allez pas forcement réussir du jour au lendemain avec toutes les formations

    du web. Mais cela ne doit vous poussez à acheter toutes les formations qui

    apparaissent sur la toile.

    S’informer est très indispensable. Le surcharge d’information est par contre un

    danger pour votre succès.

    Qui ne risque rien n’a rien. Ou le seul risque est ne pas prend de risque. Vous ne

    pouvez pas maitriser adwords ou facebook tant que vous ne vous y lancez pas par peur

    de perdre votre argent.

    Ce que vous oubliez est que vous la perdez aussi dans les formations que vous

    achatez sur le sujet puisque ce n’est que de la théorie. Allez, lancez-vous, peu

    importe si vous allez réussir ou échouer. Mais vous ne saurez pas cela si vous ne

    vous lancez pas. C’est le minimum.

    Plus vous pensez au resultats, moins vous agissez et longtemps prendra votre

    réussite.

    Concernant les webmarketeurs à contacter. Je vous recommande de cibler ceux qui sont

    rattachés à votre domaine. Ne pas trop suivre de webmarketeur à la fois.

    Mais ceux qui ont une longueur d’avance sur vous. Il sera difficile de se

    familiariser avec vous. Mais c’est à vous de les emmener à s’intéresser à vous.

    Suivre un maximum de 10 personnes sera suffisant. Il ne faut pas passer trop de

    temps en dehors de votre business s vous voulez réussir.

    Je vais m’arrêter là pour mon commentaire. Merci une fois encore pour cet article.

    Cordialement,

    Yves Kouyo

  • Bonjour Boris, et merci pour l’article qui représente une base importante pour les webentrepreneurs débutants comme moi.
    J’attends pour voir la suite des conseils dans les commentaires.
    Bonne journée.

Postez votre Commentaire

Votre Commentaire

Nom*
Site Web