Ces 6 Poisons Plombent votre Productivité

La gestion optimale de votre temps est l’une des clés de la réussite de votre entreprise.

Être plus productif, c’est accomplir plus de choses dans une journée, savoir se focaliser sur vos priorités et être plus concentré pour un travail de meilleure qualité.

C’est ce qui s’appelle augmenter votre effet de levier !

Néanmoins, il existe quelques ennemis redoutables qui s’emploient quotidiennement à saper votre productivité. Votre capacité à les combattre et les maîtriser sera la clé de votre efficacité professionnelle (et personnelle…).

Voici les Usual Suspects :

Trop de choix

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde de surabondance de choix. Quels blogs lire pour se former, quels projets démarrer cette année, quel logiciel d’emarketing acheter, sur quels médias sociaux se concentrer ? etc…
Pour être plus productif, apprenez à réduire le spectre de vos choix.

La loi de 80/20
peut être un outil intéressant (parmi d’autres) pour cela. Réduisez le nombre de projets que vous lancez simultanément, le nombre de niches que vous voulez couvrir, d’aptitudes que vous voulez maîtriser cette année pour vous concentrer sur ce qui vous rapproche le plus de vos objectifs.

Trop de distractions

Si je devais faire un classement des « productivity-killers », les distractions seraient sur la première marche du podium.
Les emails que l’on consulte de manière compulsive, le téléphone, twitter, facebook, les stagiaires qui ont une question par minute, skype, msn, etc…

De nos jours, tout le monde s’attend à ce que vous soyez disponible tout le temps.

Pour être plus productif, apprenez à minimiser les distractions.

Trop de « grignotages »

De plus en plus de gens grignotent toute la journée au lieu de manger trois repas complets.
De la même façon, nous avons tendance à « grignoter » dans de nombreux autres domaines : zapping devant la télé, zapping de chansons sur notre mp3, zapping dans nos relations, ou dans ce qu’on apprend, en passant d’un info produit à l’autre sans jamais vraiment appliquer la savoir que l’on vient « d’acquérir », … La liste est longue.

Pour être plus productif, apprenez à focaliser votre attention.

Trop de multitasking

Certains préconisent de ne JAMAIS multitasker, d’être toujours concentré sur une tâche à la fois.

Je fais partie de ceux qui pensent que nos jobs de web-entrepreneurs ne le permettent pas. Il faut parfois gérer des emails urgents, parler à un presta sur skype et faire une petite modif sur un site en même temps !

Le multitasking est probablement inévitable de nos jours, certes. Mais apprenez à minimiser le temps où vous multitaskez. Prenez l’habitude de le « contenir » dans des sessions bien cadrées où vous vous autorisez à multitasker.

Le gros de votre temps doit effectivement être consacré à de la « mono-activité » sur des tâches à forte valeur ajoutée.

Pour être plus productif, apprenez à focaliser votre attention, bis.

Trop de divertissements

Télé, itunes, dvd, ciné, blogs, jeux en ligne,… Les divertissements nous tentent en permanence. Et ils n’ont jamais été aussi faciles d’accès.

Tous ces divertissements nous offrent un sentiment agréable sur le moment mais nous détournent de nos objectifs à long terme.

Pour être plus productif, pensez aux résultats que vous souhaitez obtenir. Tentez de remplacer les satisfactions à court terme par des satisfactions à long terme, celles qui procurent un vrai épanouissement.

Trop de « remèdes miracles »

Nous vivons aujourd’hui dans une culture de la solution miracle (« magic pill » comme disent les ricains) :
« Je vais passer dans une émission de télé-réalité, devenir connu et ne plus jamais avoir à travailler de ma vie ».
« Je vais acheter cette formation pour gagner de l’argent sur Internet et je vais devenir riche, sans trop bosser. »
« Si je prends cette pilule, je vais perdre les 10 kilos que je dois perdre depuis 2 ans, et ce sans efforts ni régime. »

Croire aux solutions miracle est dangereux. Croire aux solutions miracle est enfantin, capricieux.
La solution miracle pour votre boîte ? Travailler dur avec persévérance, cultiver votre réseau, apprendre tous les jours, etc… Rien de bien rapide ou miraculeux, en somme.

Pour être plus productif, arrêtez de croire aux magic pills.

Et vous, quel est l’ennemi le plus coriace de votre productivité ?

Ps : beaucoup de problèmes et peu de solutions dans cet article. C’est fait exprès pour avoir des choses à dire dans mon prochain article ! : )

Boris
Maître du suspens

Sur le même sujet
maboitecartonne : le best of 2009
La zone grise : la mort de votre productivité
Comment créer la Tagline de son blog
Etes-Vous Vraiment Prêt à Quitter Votre Job et Monter Votre Boîte ?
81 Commentaires
  • Les 6 distractions qui plombent ma productivité? Très simples :
    – Facebook
    – Twitter
    – Youtube
    – Deezer
    – mon portable
    – les discussions entre collègues

    En fait, je songe à aller travailler au Pôle Nord…

  • levroux
    Répondre

    multitasking…..les femmes st privilégiées car tte la journée , on s’entraîne…C ‘est vrai que l on gère le boulot , les copines, la maison, les repas, les commandes, l intendance, la mode, les enfants, leurs devoirs, leurs maladies, leurs copins,les écoles, les courses de M. les agendas multiples des RDV doc, veto dentiste, profs, sports des enfants ….courrier, internet et j en oublie….quelle chance d ‘être une femme, il ne reste plus que 5 poisons ….et encore! LOL LOL LOL

  • Depuis que j’ai lu « la semaine de 4 heures » de Tim Ferris (mais tout le monde connait ce livre mythique non?? ; ) il y a beaucoup d’erreur dont tu viens de parler que je ne fais plus, le plus difficile parfois est simplement de prendre conscience ……qu’on les faits! Merci pour tout et bonne continuation! : )

  • bonjour,
    je suis totalement d accord avec toi mais voila je viens de commencer un blog dont je n’ai toujours pas fini car j ai plein d’obstacle technique et du coup je me disperse a lire des mails a regarder des sites pour me dire que je ne perds pas completement mon temps a tourner en rond pour chercher une solution car sinon je recommence dix fois les mêmes choses j ‘essaye de demander sur internet mais souvent je n’ai pas de réponses précises a mes questions alors effectivement je n’ avance pas bc mais je pense avoir trouver mon problème pour moins perdre de temps c ‘est de demander de l’aide mais voilà encore un autre obstacle c’est la peur de déranger l’ autre et de n’être pas assez organiser pour savoir quoi demander précisement car c est souvent compliquer et le problème évolue au fure a mesure et j ‘avous que mes indécisions et mon manque d’organisation me font perdre beaucoup de temps mais bon j ‘y travaille, pas évident quand c’est un domaine l’ informatique que je ne connais pas mais bon jai beaucoup de patience et de pérsévérence pour m ‘aider …. merci pour tes conseils

  • Je ne pense pas qu’il y ait une méthode qui soit universelle. Chacun devrait tester différentes méthodes et mesurer sa productivité (pas forcément évident). Personnellement, une pause par tranche de 1h30-2h00 me rafraichit l’esprit. Se débarrasser des taches déplaisantes le plus vite possible et travailler sa concentration sur un seul sujet est ce qui me réussit le mieux. Je connais d’autres personnes qui adorent passer d’une tache à une autre et à qui cela convient bien.

  • Le vrai problème est de travailler chez soit, j’ai de gros problèmes de concentration et je regarde beaucoup de série se qui nuit ma productivité !

  • Le meilleur moyen d’être efficace pour travailler sur ses blogs, c’est de pas avoir internet pour éviter d’être distrait. Quel paradoxe ;)

  • L’ennemi le plus coriace de ma productivité est Internet. Eh oui, c’est plus qu’une drogue. Mais je compte bien m’en défaire dans quelques mois en utilisant la période d’évaluation de 30 jours.

  • C’est vrai que si on passait tous notre temps a bosser au lieu d’aller sur Facebook et compagnie, ben déjà ça résoudrai pleins de problèmes.

  • Facebook et Twitter au lieu de bosser. Ca m’arrive bien trop souvent, je reconnais.

  • Que c’est vrai !
    Si certains points sont tout à fait évitables (grignotages, distractions), d’autres le sont beaucoup moins (téléphone, email, multi tasking) car la réactivité et la flexibilité sont aussi des points forts de la réussite me semble-t-il.
    Comme pour beaucoup de choses dans la vie, il ne faut pas tomber dans l’excès et dans l’idéal essayer de se concentrer au mieux sur une tâche précise.

  • Bonjour,

    C’est vrai, que travaillez chez soi est un vrai luxe et confort.
    Cependant, cela nous demande de la rigueur et de l’organisation.

    Grâce, quelques techniques, j’arrive à concilier ma vie de femme, de maman et d’entrepreneur.

    Et Vous ?

    A bientôt
    Virginie

  • C’est vrai quelles plaies ces distractions!
    Je suis journaliste freelance, je bosse de la maison et il y a encore quelques mois, j’étais une abonnée au multi-tasking.
    Je fais toujours dix choses à la fois. Je me suis rendue compte que ce n’était absolument pas productif et maintenant, dès que je recommence, je m’auto-corrige tout de suite.
    Et franchement, quand on fait le test, on comprend à quel point on gagne du temps à se concentrer sur une tâche à la fois! Et de l’argent par la même occasion. ;-)

  • L’open space est aussi une cause de dispersement. Entendre ses collègues parler au téléphone à longueurs de journée n’est pas très rentable…

  • C’est marrant de voir que malgré le temps qui passe et les changement qu’il peut y avoir, cet article reste toujours d’actualité 1 an après.

    Le grignotage par exemple, dans ma boite c’est limite le leitmotiv! Tous le monde bouffe en permanence, moi la première, on doit perdre un temps fou!

    Je sais aussi que on a pas chacun nos bureaux et du coup je suis trop tenté d’analyser les autres. Horrible de se concentrer quand t’as quelqu’un en face de toi et que t’es encerclé!

    Fin bref, super article je suis absolument d’accord. Sauf peut être pour le coup de faire plusieurs choses à la fois. Je pense que justement faire plein de truc en même temps sa aide vraiment. Au moins on est pas entrain de s’ennuyer constamment a dire « je vais faire sa pendant 2h sa va être horrible. » En avançant 2 ou 3 projet en même temps, ok on prend le risque d’être moins « dedans » mais je sais que pour moi c’est ce qui marche le mieux.

  • je pense que trop choix est un vrai point qui nous plombe…avoir trop de choix nous faire perdre beaucoup de temps car nous devons toujours réfléchir à prendre la meilleure des solutions et en plus cela est stressant car on tellement de possibilités qu’on ne sait plus où donner de la tête…

  • J’ai des solutions :

    Pas de smarphone, TV à proximité.
    Musique douce dans les écouteurs pour ne pas sociabilisé avec ses camarades.
    Passer à 5 repas par jours (préparé à l’avance).

    Comme vous l’avez dit, faire plusieurs choses en même temps est obligatoire, essentiel si on ne veut pas travailler 24H/24.

  • Je suis plutôt d’accord avec éric, je suis développeur web freelance et mon plus grand problème c’est bien que j’ai trop de choses a traiter a l’instant T

  • Surtout trop d’e-mails !!! je confirme.

  • bonjour,

    mon problème principal dans ma productivité c’est « trop de données »
    Je m’explique:
    Trop de e-mails dans ma boîte.
    Trop de propositions d’affaires.
    Trop de chose à vouloir connaître.
    Trop, trop, trop, trop.
    Internet, peut devenir un outil formidable, mais aussi un fléau pour ceux qui ne sont pas concentrés.
    C’est souvent mon cas.
    La solution la gestion du temps. J’utilise un minuteur pour programmer une à 2:00 de travail sur la même tâche sans me diversifier. Ensuite une petite pause et je recommence.

    À bientôt
    Éric ;-)

  • Pour moi le vrai problème c’est le point numéro un … mais j’y travaille ! :)

  • Ca fait un moment que je coupe Skype la journée et que je ne réponds plus au téléphone. En ce qui concerne les e-mails que ne les regarde plus qu’une fois par jour.

    En ce qui concerne le multitasking je suis mitigé. Lorsque je travaille sur plusieurs projets je suis obligé de faire plusieurs tâches dans la journée et je dois dire que ça me convient bien car de cette manière je reste concentré et je ne m’ennuye pas.

    Mais c’est vrai aussi que le passage d’une tâche à une autre me fait surement perdre de la concentration et donc du temps

  • Il n’y a pas que les stagiaires qui posent trop de questions. Il y a les juniors aussi.

  • Ou sinon on fait comme Michael Scott, finalement il ne s’occupe pas du tout de sa productivité, mais ca boite marche et c’est bien la l’essentiel :p

  • On dit qu’un cadre est interrompu toutes les 7 minutes… Pas facile de construire avec tout cela.

    En tout cas bel article !

  • Très bon article, merci.

    Cependant est-ce que les remèdes miracles peuvent vraiment faire partie de cette liste ? Je ne comprends pas trop, car tous les autres éléments listés sont une entrave à la productivité au travail, mais le remède miracle est différent, c’est une sorte d’espoir.

    Croire qu’on va être connu et qu’on aura plus à travailler, ça peut au contraire motiver non?

    L’espoir fait vivre.

  • Dans mon cas et a mon avis c’est assez partagé dans le monde des agences web c’est que la procrastination est imbriquée avec mon activité. Quand je suis en train de tester une application facebook que je crée pour un client, il est trop facile de passer sur une appli qui me fait perdre du temps

  • Ma technique est de bloquer les sites comme facebook dans mon fichier host.

    Il est toujours indisponible comme ça ;-)

  • Pour moi le plus grand poison, c’est le fait d’être interrompu toutes les 2 minutes par ses collègues.

    Je pense que les messageries instantanées ont fait baissé énormément la productivité des sociétés.

    J’ai jamais été autant productive que depuis que je travaille à mon compte.

  • Article sympa, pile dans ce que je lis ces derniers temps. J’ai toujours eu 3-5 projets en cours et je n’avançais que peu sur chacun.
    Récemment j’ai lu « L’art d’aller à l’Essentiel » et sans que « ça change ma vie » ce livre m’a donné pas mal de pistes pour mieux utiliser mes mails, suivre et trier mes tâches et faire un peu de « vide » autour de moi.

    Vu que tu parle de se focaliser, je me demande si je ne vais pas jeter un oeil sur le livre « Focus » de Babauta également.

  • Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Dans l’ensemble pour avoir une meilleure productivité il faut effectivement réduire les risques de distraction autour de soi. Mais je pense que l’on peut tout gérer si on a une bonne organisation. Il est important de pouvoir avoir des moments de distraction et divertissement pour pouvoir justement être plus productif par la suite.
    Bon sujet et bon article mais on attend les solutions! d’ailleurs j’écris se com aussi pour te demander à quand la suite?

  • J’ai essayé de contrôler tout ce qui nuisait à ma productivité et je dois dire que je suis très étonné de voir les gains si rapides. J’ai eu beaucoup de plaisir à lire votre article.

  • Très bon article, c’est très bien résumé

    Faire des listes de priorités est une bonne chose et surtout savoir hiérarchiser les priorités.

    La pire des interruptions est le téléphone, j’ai tendance à ne pas répondre au téléphone et répondre par mail cela est beaucoup plus rapide.
    Je prends du temps le matin et le soir pour répondre aux mails cela évite de me couper dans mon travail

  • Très bon article mais ce que j’ai apprécié le plus, c’est le P.S; avec ça, tu es sûr de retenir tes lecteurs et de les convaincre de revenir, dans l’espoir de trouver des solutions « miracles » aux problèmes de productivité de quasiment tout le monde. En ce qui me concerne, je me réserve également entre 1h30 et une 1h45 de concentration non stop sur une seule tâche contre une petite pause de 15 à 20 minute: c’est hyper efficace, je confirme!

  • Savoir ce fixer des pauses, peut être un bon moyen pour être productif quand on est derrière l’ordi.

    15 minutes toutes les 1 h 30. Et changer de tache après chaque pause. Sa permet de rester concentrer sur sa tâche pendant 1 h 30 et après on relâche.

    J’avais mis sa au point, s’était plutôt sympa, mais aller savoir pourquoi, je ne le fais plus.

    Le problème est dans le fait que l’on as toujours des petits imprévus à gérer à tout moment, je crois …..

    • Boris
      Répondre

      @ devenir-riche : très efficace comme méthode, moi j’ai un rythme proche : 1h40 de boulot, 20 min de pause. c’est efficace.

  • Il n’y a pas de solution, nous sommes dans l’impasse ;)

  • C’est le problème de bosser sur des PC, quand on bosse sur une chaine de montage, c’est beaucoup plus difficile de regarder ses mails ou de tweeter toutes les 5min…
    Perso, j’utilise une boite mail pro différente de ma boite perso ce qui évite déjà de perdre du temps avec le mail ne concernant pas le boulot.

  • On est réellement productif et créatif que très peu de temps chaque jour. Quand ça vient, seule solution: couper le téléphone, se déconnecter du web, s’enfermer et avancer!

  • Gerer plusieurs jobs a la fois c’est difficile. Le mieux est de gerer les priorites de facon tres aggressive.

    On se concentre sur le plus important et ce qui ne l’est pas disaparait. C’est dur surtout quand ce sont des personnes qui sont les distractions mais c’est la cle du succes.

    John

  • Je pense que tu as fait le bon choix georges. La télé n’apporte rien (ou si peu…). Tout le temps perdu devant peut être consacré à tellement de meilleures choses…

  • un poison > ne plus savoir dire NON :

    en effet il semblerait que les réseaux sociaux web nous rendent trop conformistes, corrects, respectueux (c’est le règne du buzz, du RT, du like), on baigne un peu dans une « cool attitude » voulue par l’indice de notre soi-disant socialité web (on parle de « personnal rank » maintenant : nos followers, nos FANS, nos lecteurs).
    Et même si des exemples de crowd sourcing ou d’UGC nous montrent le côté constructif du Web 2.0 et des réseaux sociaux web, j’y trouve surtout une certaine mollesse technophile…

    *commentaire en totale inadéquation avec une partie de mon activité professionnelle, je l’accorde :)

  • Beaucoup de choses vraies dans cet article.

    Pour ma part j’ai pris comme résolution pour 2011 de diminuer le multitasking et les distractions bien sûr qui plombent ma productivité.

  • Il y a 10 ans, j’ai mis la télé à la poubelle (elle marchait plus trop bien) et je ne l’ai pas remplacée. Là j’ai gagné beaucoup de temps et mon couple fonctionne mieux. J’ai aussi une liste de ce que je dois faire; je raye en haut ce qui est terminé et j’ajoute en bas les nouveaux jobs (oui, je suis un peu Alzheimer et ça m’arrange car je ne peut plus faire qu’un job à la fois).

  • Pour moi, ce sont clairement les distractions avec en têtes de gondole : Twitter, Facebook et les emails ! J’ai parfois un mal fou à me déconnecter de ces outils et je perds en productivité, mais j’essaie de soigner tout ça !

  • C’est exactement ce qui se passe jour après jour, le temps de productivité réeelle est infime et laisse envisager d’énorme progression si nous n’étions pas entouré de distraction

  • 100 % d’accord avec cet article : 1. Les distractions (je travaille à la maison donc la journée la plus difficile c’est le mercredi) – 2. Le Multitask : même en ayant lu mon Babauta et en essayant d’appliquer ses conseils en me concentrant sur ce que je fais, mon naturel stressé et avide de résultats reprend le dessus…
    Merci pour ce post qui résume parfaitement mes journées ;) , ainsi je me sens moins seul

    • Boris
      Répondre

      @Pierre-Louis : tu es loin d’être seul. L’exception est l’homme indéconcentrable (mot fraîchement créé). Je ne l’ai jamais rencontré^^
      @Michael : pas que j’en suis fier mais à ce rythme là, encore une semaine et je ne me souviendrai plus de mon login twitter.

  • Savez-vous que votre productivité est au top après une sieste de 15min ?

  • déjà moi FB et twitter sont toujours fermés, comme ça pas de tentation….. ;)
    le pire c’est le mail : c’est tellement plus facile de répondre à un email (de toutes facons, il faudra le faire un jour), plutôt que de se concentrer sur la tâche en cours. Aussi, des que j’ai une tache « un peu bête » a faire mais necessaire, je m’y engouffre : je garde l’impression de travailler (et c’est vrai), mais je ne travaille pas sur la tâche plus difficile (et prioritaire !!)

  • Même si les divertissements sont considérés comme notre pire ennemi. Ils nous permettre des fois d’évacuer le stresse dont nous sommes victimes parce que trop concentrés sur notre travail. La meilleure solution serait de faire l’équilibre entre les deux.

  • C’est le problème de bosser sur des PC, quand on bosse sur une chaine de montage, c’est beaucoup plus difficile de regarder ses mails ou de tweeter toutes les 5min…
    Perso, j’utilise une boite mail pro différente de ma boite perso ce qui évite déjà de perdre du temps avec le mail ne concernant pas le boulot.

  • Savez-vous que Blaise Pascal aussi considérait les divertissements comme notre pire ennemi. J’ai d’ailleurs une pièce de théâtre reprenant ce sujet. Il aurait déjà pu écrire « Les divertissements nous tentent en permanence. Et ils n’ont jamais été aussi faciles d’accès ».
    Oui, il aurait déjà pu écrire aussi le deuxième phrase.

  • bill
    Répondre

    cet article est assez bien fait. je suis peut etre dans un cas de figure, le pire c’est que ca te fou en manque de confiance du coup, je pose trop de question (à mes collègues….). Je sens que la route est longue pour retrouver le chemin de la vertu.

    quand je pense avoir fait une prepa, des concours et tout…

    j’ai 22 ans bientôt sortie de l’École, je flippe à mort.

  • toujours éviter les notifications automatiques de mail genre popup….totalement anti-productif

  • Moi aussi je pensais au remede miracle! :-D

  • Bon article. Il faut aussi régulièrement se demander à l’instar de Timothy Ferriss si ce que l’on fait nous rapproche réellement d’un résultat que l’on vise ou on ne fait qu’éviter l’important. Pour cela on peut faire sonner à des horaires aléatoires un réveil électronique et se poser cette question à ce moment là. Avec un peu d’autodiscipline on peut radicalement améliorer sa productivité.

    Yoann

  • Il y a aussi le temps passé à essayer d’optimiser son temps et les remède miracle … Mince que suis-je encore en train de faire ?

    je pensais tomber sur un remède miracle !

  • Il est vraiment sympa ce nouveau design (sobre et agréable), du bon boulot !

  • qu’est ce qu’on peut trouver comme remèdes miracles sur le net alors que ceux ci sont supposés ne pas exister. Pour ma part le frein à ma productivité et l’abondance d’alternative, l’indécision et le multitasking archi chronophage
    .-= Dernier article de [email protected] geek : Buzz- ce mot ménerve ! =-.

  • C’est plus facile à dire qu’à faire car ce n’est pas évident de rester à 100% concentré quand on utilise à la fois : outlook, skype, twitter, facebook, gmail… et n’oublions pas le téléphone qui sonne à côté ainsi que les imprévues du boulot… et c’est vrai que ça nous fait perdre beaucoup de temps.
    Moi ce que je fais, c’est me mettre en occupé sur skype (pour éviter les notification des copains), de désactiver temporairement le chromed bird twitter (même si ça me fait mal au coeur) et de me mettre en hors ligne sur facebook.
    Mais pour cela, il faut se fixer des objectifs pour le mois / la semaine / la journée. J’utilise personnelement un Timesheet. ça m’aide à avoir une visibilité sur mes principaux objectifs, mais j’avoue qu’avec les contre temps, ce n’est pas toujours évidents de le respecter.

  • Très difficile effectivement de ne faire qu’une chose à la fois quand on a un métier lié à internet. On a accès à n’importe quelle information très rapidement, les parasites sont à portée de mains (twitter, facebook, mails perso etc)

  • Tu as bien résumé la situation, c’est vrai qu’on est de plus en plus connectés en permanence et on est pas souvent armé pour faire face à cette avalanche d’interruptions qui nous tombe dessus sans arrêt. La gestion du temps et l’efficacité semble d’ailleurs un marché de plus en plus important et suit de près cette tendance.
    .-= Dernier article de Aurélien Amacker : Les revenus de mes blogs en novembre 2010 =-.

  • Pfff et que dire des gens qui postent très souvent des articles intéressants et pour qui on s’empresse de lire les nouveaux billets dès qu’ils apparaissent dans notre Reader… hein Boris !

    Je teste différentes méthodes actuellement pour trouver le meilleur moyen de m’organiser. Je rejoins l’avis de Joel sur la clarté des objectifs. Je me fixe quelques tâches à réaliser absolument dans une journée et je me bloque des plages horaires pour les accomplir en coupant tout élément de perturbation Reader, Twitter, Mail, etc. (ou presque, je garde le tél disponible car peu sollicité et pour les urgences).
    .-= Dernier article de David d’Immobilier-danger : Evolution de limmobilier – influence de la démographie =-.

    • Boris
      Répondre

      @David : merci ; )
      Les plages sans distractions : rien de plus efficace pour produire du travail à forte valeur ajoutée.

      @Aurélien : clairement un enjeu majeur pour tous les travailleurs, et a fortiori pour les entrepreneurs.

  • Euh il faut ajouter:

     » arrêter de répondre au téléphone quand ces amis proposent d’aller boire un verre ou à sa femme qui demande si on est encore au bureau… »

    ;)

  • J’ajouterais aussi le fait de devenir accro à ses stats. Personnellement, c’est une des lacunes qu’il faudrait que je comble. Je perd beaucoup de temps à m’acharner sur ces chiffres.

    Jean-Samuel
    .-= Dernier article de Jean-Samuel D. : Comment faire 14 000 euros-mois avec un simple blog =-.

  • Je n’utilise pas twitter pour cette raison (je sais que ça va tuer ma productivité). J’essaie de me focaliser le plus possible sur ce que je fais.
    Donc pour ma part, c’est : trop de distraction, trop de multitasking. Pour le second, plus que la productivité, ça diminue la qualité de mon travail.
    .-= Dernier article de Sebastien (Kyototradition) : Takao Furuno – l’homme qui mélange riz et canard =-.

  • Pour ma part, ce serait même l’over-multitastking !
    Y’a tellement de choses à faire … tellement … tellement !
    .-= Dernier article de MaxR de Maxadi : Maxxivoice Webmarketeur =-.

  • D’une manière, le plus difficile est de s’abstraire du flot de petites tâches quotidiennes pour investir son temps dans des actions ayant plus de potentiel mais réclamant un temps plus long pour les accomplir et les mener à maturité.

  • chak
    Répondre

    globalement je suis bien d’accord avec ce que tu nous décris (ça sent quand même le vécu ^^).
    Par contre le multitasking je suis d’accord et pas d’accord. Quand je suis concentré sur une identité visuelle à créer par exemple (oui je suis graphiste hihihi) je reste quand même très disponible aux clients qui me feraient un retour sur un travail ou même un client qui me demanderait un devis. La réactivité est une des valeurs ajoutée très appréciable et souvent soulignés par mes partenaires. Donc concentré sur un projet à 100% peut être pas, mais au moins 80¨% pour ne pas passer à côté d’un éventuel prospect ! Le lion ne dort jamais vraiment, il est toujours aux aguets ;)
    Par contre le divertissement : facebook, twitter etc c’est un poison !! Je préconise d’ailleurs une heure de réseaux sociaux pour poster, commenter, écrire et veille technologique pour rester concentrer le reste de la journée (un conseil que je ne suis pas toujours j’avoue je suis coupable)

    • Boris
      Répondre

      @chak : j’ai aussi pour habitude de grouper en une séance de 30-45′ toutes mes activités sur les réseaux sociaux.

      @sebastien : je suis fâché avec twitter pour la même raison. Mais on est une minorité à être peu actif dessus…

      @Jean-Samuel : un grand classique, merci pour cet ajout. J’aurai pu le mettre dans la liste mais pour moi, s’insère sous le chapitre « trop de distractions ». Je n’ai jamais eu ce problème mais je connais bcp d’entrepreneurs qui vérifient leurs commandes toutes les heures, 365 jour / an. Les stats c’est une fois par jour !

  • Je me retrouve assez bien dans ce que dit Joël. Le problème de la dispersion sur un objectif flou (quelle que soit la raison de ce flou), c’est que cela plombe la productivité, et lorsqu’on est honnête comme Joël ou comme moi, cela plombe aussi le portefeuille.

    J’utilise aussi le « truc » de la minuterie sur 30 minutes ou une heure avec l’octroi d’une petite pause quand ça sonne. Ca me semble être une « magic pill » pour doper sa productivité et améliorer sa concentration.

  • twitterr temps reel avec tweetdeck !

    CA c’est vraiment un anti-productivité !
    ptet aussi les collègues qui envoi du 4chan à longueur de journée par IM ;)
    .-= Dernier article de fotophile : Magix Vidéo pro X2 =-.

  • Pour ma part, c’est le manque de clarté de l’objectif à atteindre qui plombe le plus ma productivité. Si je décide de ne pas lire mes mails, je le fais pas et je ne mange que 3 fois par jour.

    Pour en revenir au manque de clarté de l’objectif, je pense que lorsque celui-ci n’est pas bien établi, j’ai toutes les chances de m’égarer (voir de me perdre) en route et suis parfois obligé de recommencer à zéro, ce qui est une perte de temps monumentale.

    Certaines boites facturent leur imcompétences aux clients mais je refuse de rentrer dans ce genre-là. Il ne me reste qu’à m’excuser auprès du client pour le retard et redéfinir mon objectif.

    • Boris
      Répondre

      @Joël : c’est sûr, avoir un but clair c’est la base. Le concept même de rester sur le bon chemin n’a pas de sens si l’objectif final n’est pas défini. Merci pour ta contribution.

      @fotophile : twitter + 4chan = très beau cocktail pour la procrastination ^^

      @Pierre : je fais pareil : 50’de taffe, sonnerie, 10′ de pause quand je veux être vraiment productif.

  • didierP
    Répondre

    D’accord avec ce point de vue : beaucoup trop de distractions et l’attention est devenue une commodité très rare de nos jours.

    depuis que je me force à déconnecter téléphone, msn et à ne plus regarder mes mails pendant des sessions de travail de 1h30, je pense sincèrement que j’ai doublé mon efficacité.

    • Boris
      Répondre

      @DidierP : j’utilise aussi cette technique des blocs de temps sans interruption. c’est effectivement très efficace. Ensuite on peut alterner avec quelques blocs dédiés au multitasking et aux activités à plus faible valeur ajoutée comme la réponse aux emails.

  • Karenlandrin
    Répondre

    moi c’est clairement les interruptions type skype et emails. J’ai du mal à ne pas aller voir ma boîte mail toutes les 5 minutes. Très bonne article.. mais j’attends les solutions

    • Boris
      Répondre

      @Karen : les distraction donc ça confirme ma première marche du podium ; )

Postez votre Commentaire

Votre Commentaire

Nom*
Site Web