Référencement : choisir les bons mots clés

Le travail de référencement naturel sur les moteurs de recherche démarre par le choix des mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

Qu’est-ce qu’un bon mot clé ?

Partir avec l’idée de vous positionner sur un mot générique comme « gratuit », est une erreur grossière que commettent certains débutants.

Les mots clés que vous allez choisir doivent correspondre à des idées, demandes ou produits précis.

Si « gratuit » est l’exemple du mauvais mot clé, qu’est-ce qu’un bon mot clé ?

Un bon mot clé est une expression de 2 à 5 mots, qui sera a priori tapé dans les moteurs de recherche pour trouver votre site.

En règle générale, plus le mot clé est long (plus il contient de mots), plus il est ciblé et correspond à des requêtes de prospects « chauds ».

Comment trouver les bons mots clés ?

Commencez par un brainstorming exhaustif. Posez-vous ces questions :

  • Selon vous, que vont taper les internautes pour trouver votre site ?
  • Si vous cherchiez votre produit sur la toile, quelles expressions taperiez-vous ?
  • Quel genre de problème votre produit résout-il ?
  • Pourquoi vos clients achètent-ils?
  • Pourquoi choisiraient-ils votre produit plutôt que celui de la concurrence?
  • Quelles sont les questions les plus fréquentes qu’ils se poseront pendant le processus d’achat?

La réponse à ces questions vous fournira une bonne première liste de mots clés.

Ensuite, allez sur le

Exemple : « cours tricot » a 8.190 résultats en recherche exacte, alors que « code réduction » en a 1.330.000. Se positionner sur l’un de ces deux mots clés n’est a priori pas le même combat !

Vous pouvez affiner encore votre recherche du nombre de résultats google avec ces deux commandes :

  • « allintitle : mot clé » affiche toutes les pages dont la balise meta titre contient votre mot clé.
  • « allinanchor : mot clé » affiche toutes les pages ayant un lien entrant dont l’ancre (« anchor text ») est votre mot clé.

Dans les deux cas, cela vous donne une idée du nombre de pages optimisées sur votre mot clé.

Age et nature des liens

Pour simplifier, des critères comme l’âge d’un site et la nature (qualité, diversité) des liens entrants d’un site vont beaucoup influencer la solidité de leur positionnement sur les moteurs de recherche.

Tapez le mot clé qui vous intéresse sur Google et étudiez les dix résultats de la première page. Pour cela, utilisez le plugin Firefox «

» (gratuit). Ce plugin affiche directement SUR les pages de résultat Google, de nombreuses informations sur l’optmisation du référencement de chaque site.
Vos concurrents ont-ils tous des sites âgés ? Beaucoup de liens entrants provenant de domaines différents ? Des liens provenant de sites à bonne réputation comme des .edu ou des .gouv ? Dans ce cas, vous êtes face à des sites difficiles à déloger. Le mot clé est très concurrentiel.

Si vous ne voulez pas vous lancer dans une étude de concurrence aussi poussée, vous pouvez faire une étude « à vue d’œil ». Je m’explique : une page de résultats chargée de sites commerciaux soignés, visant à générer des ventes ou des leads, de sites gouvernementaux et de sites d’administration public, ou de sites de grosses société indique que votre clé va être difficile à conquérir…

Par Boris S
Maboitecartonne.com

Sur le même sujet
35 façons d’utiliser Twitter pour son entreprise: Marketing et règles d’usage
5 Leçons de Business Essentielles que j’ai Apprises au cours de cette Année
Le livre blanc (gratuit) au 300.000+ downloads enfin en Français !
La formation video “Bloguer Comme un Pro” est DISPONIBLE !
7 Commentaires
  • Entièrement d’accord avec Fred. Inutile de passer du temps à référencer son site sur des mots-clés concurrentiels. Les internautes ciblent de plus en plus leurs requêtes avec 3 ou 4 mots-clés donc n’hésitez pas à vous positionner sur les niches et à optimiser votre longue traine.

  • je ne suis pas convaincu par les stats de requête mensuelle que m’annoncent Gadword, Ginsigh et même Semrush sur le choix de mes mots clés.
    Dois je me tourner sur des mots plus généralistes ou je me lance sur un mot clé qui d’après ces outils a un volume mensuel inférieur à 10 ?
    une autre question, je vend des produits : je commence par vente, boutique, site ? que me conseillez-vous ?
    merci pour toutes les réponses

  • Nice! Pas grand chose à ajouter si ce n’est qu’insister fortement sur cet aspect qu’est le choix des mots clefs et d’essayer, par ce biais, de trouver votre niche.

    Pas la peine de vous ruiner en temps, cash et énergie pour rivaliser avec des sites d’une puissance de feu 100 fois supérieure à la vôtre.
    Commencer à chercher les failles dans laquelle vous allez pouvoir faire votre petite place. Il sera toujours temps d’affuter les claviers pour attaquer les « mots clefs qui fâchent » un peu plus tard !
    .-= Dernier article de Fred : La sécurité des paiements en ligne =-.

  • Bon article qui prend bien en compte les aspects importants du choix des mots-clés à opimiser.

  • Boris S
    Répondre

    @ xea : de rien , j’en prépare un prochain sur le netlinking, quie je l’espère sera aussi utile.

    @ CWM : j’irai lire ton article

  • Merci Boris, excellentes informations!

  • Bonsoir,

    Merci de cet article qui récapitule bien la question.
    Peut-être peut-on ajouter que la question des mots-clés se base souvent sur la question du bon sens. Si le e-commercant essaie de se mettre dans la peau de l’internaute, il trouvera beaucoup de solutions à cette questions.

    Ensuite le savoir-faire de référenceur fera le reste. Mais la plupart du temps, préparer le terrain du travail du référenceur permet de gagner beaucoup de temps, répondre a des questions stratégiques globales telles que « quels sont les objectifs recherchés ? Quels sont tous les produits que vous vendez ? …

    J’ai moi même écrit sur le sujet : http://cwm-consulting.over-blog.com/article-32947236.html (pas très récent mais l’essentiel y est :-)

    Cordialement.

Postez votre Commentaire

Votre Commentaire

Nom*
Site Web