Doubler ses Profits en Une Heure de Travail

Théorie du vide

Tout arrive,… y compris mon premier post depuis bientôt 3 mois. Je ne vais pas m’attarder sur les raisons de ma parenthèse bloggistique… Mais disons qu’avec la multiplication de mes sites, j’ai surtout dû me concentrer sur la structure de ma boîte, ce aux dépens de mon cher maboitecartonne…

De la à dire que c’est ceux qui en parlent le moins qui en font le plus, il n’y a qu’un pas… que je ne franchirai pas.

Maintenant que j’ai ajouté quelques talents (mot en vogue en ce moment) à ma team, je vais reprendre mon rythme de publication quasi-hebdo.

En tous cas merci à tous ceux qui ont laissé des comments pendant cette période, cela a permis au blog de continuer sa petite vie.

Bloguer comme un Pro : le bilan

Bloguer comme un Pro, avec près de 300 formations vendues, et beaucoup de témoignages positifs – non rémunérés – ; ) fut une grande satisfaction.
Je pense que certains affiliés partagent aussi cette joie…

On a opté pour une promo limitée plutôt qu’un lancement « à l’américaine » (= saturer le marché de messages en faisant la promo de son produit sur un maximum de listes affiliés et en teasant dessus plusieurs mois avant).

On a surtout fait un lancement « interne » et misé que sur quelques gros affiliés comme Olivier Roland ou Ludovic Barthélemy. Pourquoi ?

    1. Ni Fred ni moi n’avions le temps de faire un lancement de produit au sens ricain du terme. Gérer et motiver une nuée d’affilié représente beaucoup de travail. Un travail pas particulièrement agréable (notamment le côté « harcèlement » pour qu’ils fassent bien la promo du produit).
    2. Perso je préfère sortir 5 produits différents en 5 mois, que passer 5 mois à préparer le plan marketing d’un seul produit. Question de goût. En tous cas, à l’arrivée, on s’y retrouve largement.

 

Ce projet fut aussi l’occasion de travailler avec un mec que j’aime beaucoup dans le petit monde de l’emarketing : Fred Canevet.

Enfin, avec Bloguer comme un Pro j’ai beaucoup appris : créer des screencast intéressants (pas si facile), gérer l’aspect technique de la fabrication d’un produit vidéo, ou encore faire des pages de vente orientés BtoB, moi qui n’avait fait que du BtoC.

Travail + 1h = Profit * 2

Justement, à propos de page de vente, j’en viens à la pépite de sagesse ancestrale que je voulais partager avec vous ^^.

Lors du lancement de Bloguer comme un Pro, une seule action, qui m’a pris un peu moins d’une heure à mettre en place, nous a fait doublé nos profits sur la formation.

Alors quelle est cette action miracle ? Le recrutement d’un affilié à la liste bien touffue ? Un mailing en masse sur nos listes ? Une campagne adwords affûtée ?

Non, rien de tout cela.

Il s’agit d’un test A/B sur le titre (headline) de notre page de vente.
N.B : pour les noobies, la headline (ou titre) est la phrase en rouge en haut la page de vente.

Explications

Le jour du lancement, nous avons mis en ligne la page de vente avec un premier titre et commencé à diriger du trafic vers cette page.

Et puis le lendemain, j’ai écrit 3 autres headlines et donc créé 3 nouvelles versions de la page de vente (où seul la headline changeait). J’ai ensuite mis en place un test dans Google optimizer et … voilà !

Résultat ? Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Voici les résultats des 5 premiers jours après le lancement interne (lancement interne = que sur les listes de maboitecartonne et conseilsmarketing.fr)

 

 

La meilleure headline (celle actuellement en ligne sur la page de vente) convertit 110% mieux que la headline de départ.

Ce taux s’est à peu près maintenu et au bout de deux semaines de tests, nous avons définitivement opté pour cette 4ème variante… et généré le double de profit pour une heure de travail supplémentaire.

Conclusion : le titre de votre page de vente est l’élément le plus important de votre page de vente.

Vous vous DEVEZ de tester plusieurs variantes pour choisir la plus efficace.

Que vous vendiez des produits, des services, des formations, etc… sachez que votre visiteur lit avant tout le titre de votre page de vente.

Souvent, un visiteur décide de poursuivre sa lecture ou de quitter votre page uniquement en fonction de la headline. Donc c’est l’élément de votre page de vente qui offre le plus d’opportunités d’augmenter votre taux de conversion.

Sans rentrer ici dans les détails, voici ce que je vous conseille de faire : rédigez un beau titre qui exprime clairement le plus gros bénéfice de votre produit… puis écrivez-en 5 autres et testez avec google optimiser celui qui génère le meilleur taux de réponse.

Tester les headlines de votre page de vente est l’action la plus efficiente de votre arsenal de web-marketeur.

Boris
MBC Saison 2, Episode 1

Sur le même sujet
Les 7 clés du succès d’un web-entrepreneur… dont on ne vous parle jamais
Changer et améliorer par petites incrémentations
Ce que 3 années d’expérience m’ont appris sur les newsletters
Recommandation sociale : 3 tips pour valoriser les témoignages de vos clients
35 Commentaires
  • C’est sûr que pour 1 petite heure ça vaut le coup ! Moi que cherchait une astuce pour avoir plus de profit, merci beaucoup !

  • Très bons conseils. Dans un monde aussi frénétique, les gens veulent entendre / lire exactement ce qu’ils pensent tout bas. Elémentaire, mais c’est tout un art. Félicitations.

  • As tu pu tirer de grands conclusions sur tes tests A/B ? On parle souvent de mettre dans ses titres un bénéfice chiffré du type « Multipliez par 2 votre nombre de visiteurs en 30 mn ». Est-ce que tu as pu observé cela ? Merci.

  • Analyse intéressante qui reprend ce que tout bon commercial/webmarketer/content manager sait déjà : la phrase d’accroche est la plus importante du discours !

  • x2 de conversion en plus, la différence est impressionnante! Il faut en effet tester toutes les variantes tant qu’on le peut et surtout, comme dans tout, accepter de se remettre en question.

  • Bonjour.

    Il est vraiment super étonnant de voir qu’une accroche qui comporte 4 « nous » ait emporté la palme. Comme quoi, rien n’est jamais figé dans ce métier.

    Pour info, pourrais-tu me dire quelles étaient les 3 autres accroches que tu avais testées ?

    A moins que tu ne les aies mises quelques part sur ton blog ?

    Merci en tout cas pour les résultats de ce split test.

    • Boris
      Répondre

      @Yvon : j’essaierai de te retrouver ça, il date cet article ; )

  • Vraiment très intéressant ton test, je vais essayer cela sur un de mes sites de vente.

  • Vraiment un article super intéressant… et je n’ai même pas mis une heure à le lire lol donc c’est tout benef :-)

    J’avoue que j’avais commencé à regarder ce truc du test A/B dans MailChimp et je m’en étais désintéressé en me disant que c’était un truc de marketeur pur et dur et que je n’avais rien à gagner à me lancer dans la compréhension d’un truc pareil.

    Leçon retenue, merci Boris
    .-= Dernier article de Mohamed Semeunacte : Comment Se Motiver Et Avoir Cette Satané Volonté =-.

    • Boris
      Répondre

      @Mohamed : oui tout ce qui est travail sur les headlines, que ce soit pour un email, un post ou a fortiori une landing page, ça vaut vraiment le coup!

  • C’est effectiviement assez bluffant d’observer comment une simple phrase peut autant impacter sur les ventes.
    Vous avez fait un boulot monstre pour cette formation, bravo.

  • Bravo pour cette optimisation! C’est impressionnant de voir parfois comment un petit rien peut faire un gros changement.
    .-= Dernier article de Erwan : Comment Gagner de l’Argent avec un Blog =-.

  • Article et étude relativement bluffante. Pour info, c’est lourd à mettre en place Google Optimizer ? C’est quoi du Javascript ?
    .-= Dernier article de devblog : Développer une web-app iphone avec mise en cache- base de données locale et server-sent events =-.

  • Félicitations pour vos ventes ! Vous le méritez tous les deux, de part votre travail et votre expérience. ;)
    .-= Dernier article de Jean-Philippe : Les 9 étoiles du désert 7 =-.

    • Boris
      Répondre

      @Jean-Philippe : merci pour ton sympathique comment

      @devblog : c’est pas compliqué mais il faut avoir quelques compétences techniques. En gros il faut définir plusieurs url pour ta page, une par test, et insérer un petit script de tracking pour chaque page créée.

  • Merci de partager avec nous ce bon conseil!

    Justement, je n’ai pas encore utilisé cette possibilité avec Aweber. C’est un très bon rappel pour moi :)
    .-= Dernier article de Argancel : Il y a un an sur C’éclair! – octobre 2009 =-.

    • Boris
      Répondre

      @Argancel : tu veux dire split tester les titres de tes emails ?

  • Merci pour cet article intéressant. Cependant, je nuancerais un peu l’importance du titre. Il y a effectivement beaucoup d’autres facteurs à prendre en compte.

    En effet, le titre ne constitue que la « porte d’entrée » , ce qui va décider un internaute à aller plus loin. L’objectif étant l’action , il faut aussi penser à mettre en avant les avantages et optimiser les formulaires et les étapes du processus de commande, sans oublier les éléments qui vont rassurer l’internaute.

    Après, comme partout, il n’y a pas de science exacte, il faut faire des tests et voir ce qui fonction le mieux pour un secteur / produit donné !

    • Boris
      Répondre

      @Sylvain, certes beaucoup de choses comptent sur une sales page, du bouton du cta aux témoignages au formulaire, etc… Mais à mon avis, si l’on a le temps de tester qu’une chose, ce soit etre le titre. Il offre le meilleur « effet de levier ».

  • Bonjour.

    Ah ça fait plaisir de revoir un nouvel article publié dans ce blog.

    En tout cas, merci Boris de nous faire partager cette petite astuce qui peut faire doubler notre chiffre d’affaire !

    Amicalement,

    Daouda

    • Boris
      Répondre

      Bonjour Daouda, merci pour ton com’.
      ps: J’espère que tu teste à fond ta headline sur plusdevisites.biz ; )
      A bientôt

  • Bonjour Boris,

    A aucun moment tu ne parles de ‘copywriting’.

    T’étais-tu formé à cela précédemment, ou tes titres étaient-ils juste le fruit de ton imagination sans ‘sciences’ particulières ?
    .-= Dernier article de MaxR de Maxadi : Investir dans un parking =-.

    • Boris
      Répondre

      @MaxR : grosse formation au copywriting ; cela fait 4 ans que j’étudie et que je rédige des pages de ventes. c’est probablement ce que j’aime le plus dans le webmarketing. J’ai d’ailleurs envie de faire un petit workshop avec 4-5 « élèves » sur ce thème….

  • Je viens de découvrir ton blog. Très interessant, je me permettrai donc qques commentaires que j’espere constructif.
    Au plaisir de debattre!! ;)
    .-= Dernier article de jerome F. : Le poker à la télé =-.

    • Boris
      Répondre

      bienvenue Jérôme. Je serai ravi de répondre à tes questions… ou objections ; )

  • Bonjour Boris,
    le test de la phrase d’accroche est effectivement une pièce maîtresse de l’efficience d’une page de vente.

    Mais ce n’est pas l’action la plus efficace – la stratégie derrière l’introduction, le positionnement, la vente, et les ventes additionnelles, a un effet de levier extrêmement important.

    Ce travail vaut le coup d’investir 1 mois de préparation avant d’introduire le produit – on ne parle plus à ce moment là d’un doublement du CA, mais de beaucoup plus.

    Sébastien
    .-= Dernier article de Le Marketeur Français : Revenus de ce blog pour Août – 10 455 € =-.

    • Boris
      Répondre

      @Sébastien : bien sûr qu’il y a un travail de positionnent et de définition de l’offre qui est fondamental ; la base même de toute démarche marketing. Je te rejoins tout à fait la dessus.

      En revanche, je signalais qu’une action simple, concrète et peu couteuse en temps pouvait avoir un très fort effet de levier sur les ventes.

  • ça prouve encore une fois que dans le e-marketing, la théorie compte peu, il faut tester, tester et encore tester…

  • Bonjour, à titre indicatif, j’aurais bien aimé savoir si j’ai acheté Blogger comme un pro avec la base ou avec laquelle des variantes.
    Marc

  • Excellent ! Je me servais déja de Aweber pour faire des split tests, je vais me mettre à Google Optimizer pour d’autres usages, merci pour l’info Boris c’est vraiment un tuyau en or !
    .-= Dernier article de Aurélien Amacker : Ouverture des inscriptions maintenant pour la web-conférence de samedi ! =-.

  • C’est sur que ça vaut le coup de perdre un peu de temps!
    C’est énorme comme différence quand même, comme quoi tout a son importance…
    .-= Dernier article de raissa : Tongs homme en cuir =-.

  • Un exemple concret de l’intérêt de faire du test A/B. D’autant quand il s’agit d’un élément aussi visible que la headline.
    .-= Dernier article de Grégory : Statistiques du mois de septembre 2010 =-.

    • Boris
      Répondre

      @Aurélien: you welcome. Et comme je sais que t’apprends TRES vite, je sens que tu seras bientôt l’expert en GG optimizer. Tu vas voir, c’est un bijou ce petit tool gratuit.

      @ Marc : impossible de savoir quel variante GG optimizer t’a « servi », je track les chiffres mais pas le détail des transactions. mais si tu as acheté après le 10 juillet, tu as probablement eu la version actuelle.

      @ Grégory : toujours tester les headlines, c’est la base même si tu ne testes rien d’autre !

  • Boris
    Répondre

    c’est clair. Et le rapport effort/résultat d’un test sur sa headline est tellement en notre faveur que c’est absurde de ne pas le faire et de ne pas le faire fréquemment.

  • C’est impressionnant de voir qu’avec de petits ajustements les performances peuvent être aussi différentes. C’est pour ça qu’il ne faut jamais cesser de tester et re-tester encore pour bien mesurer ce qui fonctionne le plus et ce qui améliore les taux de conversion.

    C’est très souvent ce qui fait la différence entre une campagne rentable ou non. Ça peut se jouer sur des détails, même pour un produit similaire les résultats peuvent être complètement différents d’une présentation à une autre.
    .-= Dernier article de Immobilier-danger : Taux crédit immobilier actuel – octobre 2010 =-.

Postez votre Commentaire

Votre Commentaire

Nom*
Site Web