Ma méthode simple pour prédire si un projet web va être rentable…

Je vais vous exposer le process de recherche et « d’analyse de marché » que j’utilise avant de lancer la plupart de mes business sur le web.
Le but : essayer d’anticiper au mieux si mon blog, mini-site, info-produit, site d’abonnement, etc… va être rentable. S’il mérite d’être lancé en somme…

Vous verrez que j’y privilégie comme souvent l’efficacité, nécessaire aux succès des petites structures. Comme les investissements sont très faibles, voire nuls, pour le lancement d’un blog, d’un mini-site ou d’un info-produit, faire simple et efficace est la seul manière sensée de procéder.

Quelle est la bonne niche pour moi?

Beaucoup de gens partent dans une phase de recherche intensive (analyse de marché, analyse de mot clé, etc…) avant de lancer leur blog, leur mini-site ou leur ebook (qui se dit désormais guide !) et finissent par en être… paralysés.

Ce phénomène est d’autant plus vrai chez les débutants du web (noobies) ou les gens qui ont une personnalité du type « j’ai besoin de tout savoir sur tout avant de me lancer ».

Parfois, en savoir un petit peu moins est une bonne chose parce que cela vous permet de passer à l’action.

Je ne vous dit pas de foncer tête baissée mais vous pouvez certainement simplifier le processus de recherche.

Mon outil d’analyse de marché préféré

Quand je recherche des idées pour des sujets de blog ou pour des thèmes de mini-site ou de produits, ma source préférée d’information, ce sont… les gens.

Si vous êtes capable de comprendre ce que les gens veulent et pourquoi ils le veulent (d’un point de vue logique ET émotionnel), vous aurez assez d’info pour réussir.

Et mon coin du web préféré pour observer les comportements, les envies et les besoins des gens, ce sont les forums.

Pour commencer, si un forum peuplé et actif existe sur un sujet, c’est que le marché est déjà d’une certaine taille.

Pour ceux qui aiment les chiffres, les forums vous offrent aussi d’excellentes stats : nombre de membres, nombre de posts par catégorie, nombre de réponses à une discussion etc. Ces indicateurs vous donnent des infos pertinentes sur ce qui est populaire dans une niche.

Vous vous rendrez aussi compte que sur les forums, la loi du 20/80 se vérifie bien : 20% des questions reviennent 80% des fois.

Il existe de nombreux forums qui détiennent donc déjà les réponses à vos questions du type : quel sujet de blog choisir ? Quel sujet d’article écrire ? Quel sujet pour mon ebook?

J’aime tellement cette méthode que j’ai même fait créer un logiciel qui analyse un forum et me ramène les questions les plus populaires / récurrentes. Ce logiciel me permet, en deux clics, d’avoir une vision claire des problèmes et envies des membres d’un forum (voilà, ce n’était pas prévu mais je vous donne un petit secret maison !).

En résumé, repérez les questions les plus communes d’un forum ciblé et répondez à ces questions via des articles, des info-produits, etc… Voilà la solution miracle. ; )

Bien sûr, la réalité est plus complexe que ce que je viens de vous expliquer. Ce n’est pas parce que des gens posent toujours une même question qu’il y aura de l’argent à gagner avec cette question ou ce sujet.

Ce qui est important, c’est qu’un forum peut vous révéler tout ce que vous avez besoin de savoir sur les comportements, les désirs, les objectifs, les motivations et les intérêts d’un groupe d’individus.

Le Processus

Voici donc le processus très simple que j’utilise dans 90 % des cas pour trouver des sujets de blog, sites, produits de niches RENTABLES:

  1. Au cours de mes recherches, de mes activités quotidiennes et de mes lectures, je découvre de nouveaux marchés potentiels et je commence par étudier ces marchés sur des forums dédiés.
  2. Une fois que j’ai identifié un besoin, un problème, un désir, je réfléchis à comment le résoudre. En ce qui me concerne, je ne recherche que des solutions basées sur le web. Une fois que j’ai fait ce brainstorming, j’ai a priori une idée de business en tête.
    Je fais aussi à ce moment un arbitrage entre le potentiel d’un sujet et mon niveau d’intérêt. En gros si le sujet ne m’intéresse pas, je ne le fais pas (pour savoir pourquoi, lisez ceci).
  3. Je crée un blog wordpress, un mini-site ou un produit sur internet (souvent dans une version simplifiée pour commencer) et je démarre mon processus de marketing.
  4.  

Aussi simple que ça.

Avec wordpress, aujourd’hui, il est tellement facile de sortir un site de qualité sans aucun coût que je me lance, tout simplement.

Certes, il est probable que je bénéficierai d’un peu plus de recherche analytique et d’analyse compétitive. Mais les barrières à l’entrée sur le web sont encore faibles dans beaucoup de niches. Donc, une fois une niche a priori rentable identifiée, mon but est d’être le plus vite possible dans l’action pour prendre place dans la niche.

Je pense que le meilleur outil de recherche pour un emarketeur est simplement de mettre un site un ligne et de le tester « pour de vrai ».

Oui, je le confesse, je suis un adepte du « Do it wrong, quickly » !

Aucune quantité de recherche ne vous en dira autant que de lancer un site ou un produit, d’attirer un public et d’essayer de lui vendre ce produit… quitte à éventuellement vous rendre compte qu’il n’y a, soit pas de public, soit personne pour acheter ce que vous proposez.

Je vous rassure, je ne travaille pas complètement à l’aveugle ! Je soigne la phase de brainstorming et… j’étudie en détail les forums. De plus, ayant déjà de l’expérience en webmarketing, mon intuition sur ce qui peut marcher est certainement plus aiguisée que celle d’un débutant.

Mais justement, si vous êtes débutant, je vous recommande d’éviter la sur-analyse et de passer à l’action. C’est aussi comme cela que j’ai procédé à mes débuts.

L’important encore une fois, avec cette approche rapide et directe, c’est qu’elle vous permet de vous lancer, de passer à l’action, de vous rapprocher du résultat final, la rentabilité d’un site.

Boris
Action Man

Sur le même sujet
Comment démarrer son e-business sans argent, et prospérer
14 questions à se poser pour analyser un blog concurrent
Rowe : le culte du résultat
Optimisation du référencement onpage, 2ème partie
47 Commentaires
  • Je tiens à vous remercier énormément pour cet excellent article.On peux périlleusement se passer d’une étude de marché avant de lancer un produit, ou alors on saute vraiment dans le vide sans avoir aucune idée de ce qui nous attends

  • Salut Boris,

    De l’or en barre cet article. C’est plein de bon sens mais, surtout, c’est tout simplement juste !

    Bien à toi,

    Pierre

  • article vraiment interessant.
    mais pas facile de trouver de niches rentables

  • Bonjour Boris,

    Merci pour cet article, je pense que c’est une très bonne démarche pour découvrir une niche et les attente des gens.

    C’est relativement rapide à exécuter.

    En ce qui me concerne, je réalise des sites uniquement sur des sujets qui me passionne, c’est d’autant plus motivant.

    Salutations

  • article très très intéressant…
    mais il faut passer en action …

  • Un site génère parfois des profits justement parce que ce n’est pas son but initiale. Pour fidéliser un passionné il faut souvent l’être soit même. Ceci-dit article très intéressant!

  • Bonsoir Boris,

    I am in love with « Do it wrong Quickly » by Mike Moran. Oui, A vrai dire le web différent énormément de la vie réel. Avoir une idée c’est aussi simple comme bonjour mais l’exécution des idées est l’étape la plus difficile la cause est tjrs la peur de et de et de… Bref, chacun d’entre nous à ces propres raison pour ne pas se lancer.

    Revenant à votre blog, je pense que votre technique est une très bonne chose pour avoir un quick et très bonne analyse du marché (surtout les gens et forum). Après le lancement intervienne l’expérience qui vous guidera chaque d’entre nous vers le chemin de la réussite.

    Mais, J’insiste sur la PASSION ET LA PATIENCE.

    Bonne chance.

  • La perception de l’utilisateur est aussi importante, il faut qu’il ait le sentiment d’être sur un site soigné, joli, sans bugs ni trop de pubs, avec un menu clair et une navigation facile…

  • oui, et la perception qu’a l’utilisateur du site est importante aussi. En gros il faut que le site soit beau, fonctionnel…

  • en somme vous effectuez une petite étude de marché pour vois si il y a un interet a lancer un site.c’est une excellente méthode mais avant tout il faut savoir que la reussite passe avant tout par du travail quel que soit le domaine :D

  • Effectivement, la méthode est simple mais elle nécessite, tout de même, un peu de travail de recherche pour trouver le bon créneau et un certain sens des affaires, qui se développe avec l’expérience, je pense. Donc, foncer sans trop se préparer comporte aussi le risque d’échouer, surtout pour les débutants. La méthode est donc, loin d’être infaillible et garantie à tous les coups…

  • article trés trés intéressant…

  • Bonjour et merci pour ton article intéressant.
    Ta méthode est bonne, mais ne faut il pas un peu plus se pencher sur la concurrence et étudier leurs sites pour voir leurs capacités en SEO ? Car ce caser dans une niche demande tout de même un certain savoir faire pour des requetes concurrentielles sur lesquels, sans un peu de technique il sera impossible de se faire connaitre.
    Sinon l’idée de se lancer et de voir est tout à fait correcte, pour ma part je fais pareil ;)

  • Amusant, je crois me lire :)

    Ton approche est excellente Boris mais imagine un peu le nombre de Newbies sur le net en quête d’aventure sensuelle avec leur site Web.

    Avec des connaissances dans tous les domaines qui touchent au Web, je sais lancé 3 ou 4 sites sur une journée ( plus avec une base WordPress ). Mais imagine un peu le type qui ne sait pas encore gérer un blog.

    Reste ensuite la barrière du « combien ca coûte un site ? »

    La encore même avec un NDD gaspillé tu ne perds pas plus de 20€/an, ton hebergement est recyclage, lui. Mais très peu de gens vont penser de cette façon.

    Au plaisir

  • Article très intéressant. Mais ne colle pas si on veut créer un site de vente en ligne, car WordPress ne suffit pas !

  • Effectivement cet article explique bien les multiples façons de faire un petit business sur internet avec quelque site en ligne.
    Il suffit bien entendu d’avoir quelque qualité d’écriture ou autre et ça peu marcher.
    Faut pas avoir peur de se lancer.

  • Je viens d’un univers très marketing, donc j’aurais tendance à adopter la même stratégie que toi. Le problème avec des gens comme nous, c’est que le temps que l’on boucle l’analyse, quelqu’un de plus impulsif aura un petit temps d’avance…

    Au moins on peut dire nos risques d’échec sont moindre….

    Anthony

  • C’est vrai qu’avec toutes les infos disponibles sur internet, on peut très vite se perdre … voire perdre des mois à tout compulser.

    Au final, rien ne vaut la pratique pour trier le son de l’ivraie et garder ce qui fonctionne réellement.

  • Je suis d’avis qu’il faut monter le projet très très rapidement et voir ce que ça donne, plutôt que d’y réfléchir trop longtemps. A trop réfléchir, on perd en spontanéité, et la spontanéité, c’est ce qui fait la force d’un site internet aujourd’hui… Mais ce n’est que mon avis bien sûr.
    .-= Dernier article de Tablet PC : Toshiba libretto W100- la tablette PC à double écran =-.

  • Réflexion, concentration, action! Taxi3 XD)
    Excellent article, j’aime bien l’idée des forums pour trouver le sujet du moment et d’en faite un mini site pour un petit revenu temporaire en plus.

  • Très bon article.
    Et il est tout a fait vrais qu’avec wordpress, les sites se font avec une facilité vraiment incroyable.
    Avec tout les plugin qui existe nous n’avons même plus besoins d’être développeur.
    Sinon pour trouver des bonne idées, oui les gens sont la meilleurs solution, mais outre les forum, dans la vie réel c’est la que je trouve mon inspiration.

  • bonjour,

    cette méthode est également valable pour les nouveaux réseaux sociaux qui se lancent, comme le nôtre, où le point de départ doit être « de quoi ont besoin nos membres » ?

    merci pour ce rappel,

    pht

  • Merci beaucoup pour ce conseil. J’en prend bien note. Je vais pousser à fond mon blog actuel et on verra où ça me mènera ;-)

  • Merci pour les conseils :-)
    J’aimerais moi même avoir plusieurs blogs / sites, mais pas le temps. Faut que j’arrive à être plus efficace et que j’attende que mon blog actuel soit assez bien référencé afin que je me lance dans une seconde aventure.

    • Boris
      Répondre

      @jérôme : clairement, il vaut mieux avoir un blog qui fonctionne bien que 5 qui s’enlisent. Attend d’avoir un premier blog fort avant de diversifier.

  • Réfléchir c’est bien mais à trop cogiter on perd du temps. Le temps c’est de l’argent et le web va très vite. Donc mieux vaut analyser quelques détails et se lancer rapidement que de faire une analyse de marché, etc.. complète qui va prendre du temps, beaucoup de temps.
    .-= Dernier article de Economies Faciles : Passeport 3 matches de l’équipe de France =-.

  • Article très intéressant, je fait déjà comme ça. Passer à l’action le plus tôt possible en essayant de monter un « proof of concept ».

    Si ça marche on continue, sinon on laisse en sommeil jusqu’à ce qu’on ai d’autres idées pour améliorer l’idée de départ.

    Bonne continuation,
    Pierre

    • Boris
      Répondre

      @Pierre : le web nous permet d’avoir cette approche très efficace… alors pourquoi s’en priver !

  • Merci pour cet excellent article,
    J’aurai deux questions : tes sites sont-ils « automatisés » ? je veux dire peuvent-ils vivre seuls pendant un mois ou deux ?
    La seconde : en combien de temps se développe tes blogs (car le référencement naturel en soi prend du temps ) ?

  • Le problème avec les niches sur les forums spécialisés c’est que c’est souvent temporaire.

    Par exemple pour la musculation, vous allez sur un forum dédié, vous trouvez une nouvelle méthode à la mode ou un produit phare celui-ci buzz quelques temps puis passe à la trappe en quelques mois..

    Il faut se méfier de certaines niches temporaire !

    Gael
    .-= Dernier article de Assurer 1 : Combien coute l’assurance d’une moto DUCATI – =-.

    • Boris
      Répondre

      @gaël : précision intéressante. Toutes les niches ne sont pas « evergreen » et i l y a des effets de mode à prendre en compte.

      @Jst : ça dépend des sites. Par définition, mes blogs demandent d’être mis à jour régulièrement. J’ai d’autres sites qui rapportent encore de belles sommes et auxquelles je n’ai plus touché depuis + de deux ans.
      difficile de répondre à ta seconde question. Tout dépend de l’ampleur de la niche que je vise. Ca peut être quelques semaines comme 2 ans !

  • J’estime qu’il faut apprendre, se documenter, anticiper. Mais il ne faut pas abuser …

    J’aime beaucoup le proverbe suivant : ‘Qui s’instruit sans agir, laboure sans semer.’

    C’est ce que j’essaie de faire avec mon blog. Je me suis lancé. On verra bien ce que ça donnera mais j’essaie et j’apprends!
    .-= Dernier article de Grégory : Dépassement de soi =-.

  • Et ton script maison, tu ne le mettrais pas à dispo pour quelques sous ou même quelques centaines de sous…
    Je t’avoue que je pratique de la sorte (chercher dans le forum le plus visité du thème que je vais démarrer et voir les questions les plus répondus ou les plus souvent posées…) mais je n’ai pas de script perso.
    L’idée au départ que j’avais était de recuperer simplement les fils rss de chaque forum et les mettre dans un page privée mais là je n’aurai pas eu ce tri que fait apparement ton script…
    Alors.. combien ? :D ;D

  • Hello Boris, je suis tout à fait d’accord qu’on doit agir pour éviter de s’enliser.

    Je nuancerais cependant par le fait qu’on est beaucoup plus crédible et efficace si on est sur une niche où on a déjà un bon niveau d’expertise.

    Par exemple sur ce blog « Ma boîte cartonne », le succès ne serait sans doute pas au rendez-vous, ou pas au point où il est à l’heure actuelle si tu n’avais déjà cette grosse expérience sur l’entreprenariat web qui te permet de donner des conseils pertinents.

    D’ailleurs il me semble que c’est un point que tu relevais dans un ancien article : le fait que beaucoup de sites expliquent comment devenir riche alors qu’ils ne le sont pas eux-mêmes…

    On pourrait peut-être conclure par le fait que si on n’a pas encore d’expertise dans le domaine, on peut se lancer mais tout en sachant que le blog aura d’abord un objectif de formation personnelle, qui pourra ensuite se transformer en affaire lucrative une fois arrivé à un bon niveau.
    .-= Dernier article de Argancel : Ma méthode pour trouver sa méthode dans n’importe quel domaine =-.

  • Excellent article et tellement vrai. J’ai personnellement passé beaucoup trop de temps à m’informer, mais aussi à tester de trop petites choses sans vraiment d’importances, juste pour voir si ça fonctionnait.

    J’adopte une approche très différente aujourd’hui et beaucoup plus efficace. En même temps, tout ce que j’ai appris n’est pas forcément inutile non plus.

    Il faut donc trouver le juste milieu entre formation et action.

    MaxR
    .-= Dernier article de MaxR de Maxadi : Comment avoir un mental d’acier =-.

    • Boris
      Répondre

      @MaxR : merci. C’est un équilibre difficile à trouver…

      @Argancel : tout à fait. Je fais même un lien dans cet article vers celui que tu mentionnes.
      Ce n’est pas incompatible avec la méthode que j’expose d’ailleurs : avant de me lancer sur une niche je me pose toujours la question : est-ce que ça m’intéresse? Question qui implique aussi que je connaisse un minimum mon sujet. Si ce n’est pas le cas et que je veux vraiment attaquer cette niche, je m’associe à quelqu’un de « compétent ».
      Effectivement la démarche consistant à documenter sa progression du stade de noobie à celui de confirmé est intéressante du point de vue du lecteur et AUTHENTIQUE du point de vue du blogueur (et l’authenticité est à mon sens l’ingrédient le plus important dans la réussite d’un blog).
      C’est un excellent conseil que tu donnes là pour les blogueurs peu expérimentés qui cherchent un sujet/angle pour leur blog.

      @Bernard : Question surprenante^^ Pas pour l’instant la vente de tools !

      @Grégory : merci pour la citation agricole … et pleine d’à propos ; )

  • Une petite question après ce très bon article !

    Quel thème wordpress choisis-tu? J’ai essayé de créer un site avec WP, mais j’ai toujours la sidebar qui n’est pas forcément désirée sur un site.

    • Boris
      Répondre

      @charles : en général je vais chercher mes thèmes sur le site officiel wordpress : http://wordpress.org/extend/themes/. T’en prends un ajusté à tes besoins. Après, pour les blogs que tu veux un pue plus soigné, difficile de ne pas mettre un pue les mains dans le code/css. A moins d’investir dans des thèmes premium pour non développeurs comme thesis (dont je ne suis perso pas fan même s’il est beau) et headway qui a l’air bien mais que je ne connais pas.

  • Je suis tout à fait d’accord avec toi, encoreplus pour les débutants.
    Au départ, on ne sait pas vraiment quels sont nos compétences et comment elles peuvent intéresser les gens (ou souvent, on en a une mauvaise perception… Ou est-ce moi qui suis mauvais ?) Et puis, en agissant, on rencontre pas mal de personnes, on se toruve d’autres projets, puis on finit par faire le tri.
    Personnelement, je suis passé d’une phase « cherche un projet » à une phase « cherche du temps ou un moyen de filtrer mes projets » tout simplement parce que je me suis lancé et que cela m’a ouvert beaucoup de perspectives.

  • Si je comprends bien : trop d’information tue l’information … mais aussi l’action ! On vient donc de découvrir un nouveau serial killer.
    Une petite précision : lorsque tu dis « des solutions basées sur le web » (point 2 du processus), qu’entends-tu par là : S’agit-il de solution de contenu (trouver du contenu qui répond à la question sur Internet) ou de solution de moyens (blogs, ebook (… enfin guide), emailing, etc …)
    Au final, c’est une loi d’Internet : gagner vite ou arrêter vite.

    • Boris
      Répondre

      @Olivier : je parle du format des solutions que je propose. Il ne s’agit que de produits/services/logiciels etc… basés sur le web et non des produits physiques par exemple.

      @Sébastien : c’est la preuve d’une saine évolution d’un business. On passe du mode « je saute sur toutes les opportunités » pour générer du cash au mode « le plus important est de bien choisir les opportunités auxquelles je consacre mon temps et les ressources de ma boîte »

  • Ah, foncer dans le brouillard pour avoir ensuite un avis éclairé…c’est beau comme concept !
    Avec ma petite canne blanche pour tester le marché et des antennes d’escargot en option..
    Trêve de blague, j’arrive à admettre la logique et l’intérêt de la démarche (et même je partage l’idée de ne pas autocensurer la « mise en marché » de ses idées ou intuitions), mais c’est un boulot à plein temps ça.
    Car en tant que noobie du web, je trouve que tout ceci est extrêmement chronophage, au moins dans ma phase actuelle de découverte.
    Et la question pour le débutant est à la fois de savoir ce qui est le plus efficace pour le trafic sur son site et les moyens en temps et argent à y consacrer.
    Zatiz ze kouechtieun !

  • Très juste, il vaut mieux passer à l’action rapidement, d’autant plus que sur Internet il est très facile de changer son site, tout est une question d’image et les gens oublient vite.

    Ton appel à l’action me rappelle des vieux roublards du commerce (physique) qui m’ont tous dit: les statistiques c’est bien beau mais dans le commerce il n’y a qu’une vérité, c’est d’essayer !

  • Merci Action man pour ces conseils précieux, ça me semble une bonne méthode pour valider la viabilité d’un projet.

    J’avais souvent cette fâcheuse tendance à tout analyser et tout valider avant de lancer réellement quelque chose, mais je me soigne, et c’est vrai que c’est bien plus productif.

    Tester -> Analyser -> Adapter -> Mesurer les conséquences -> Analyser -> Adapter, etc. la dynamique pour une bonne progression.
    .-= Dernier article de Immo-danger : Revue de presse de limmobilier en juin 2010 =-.

  • analyse très intéressante, effectivement pourquoi essayer de tout border avant de se lancer et voir sur l’action si le projet est viable.
    Mais dans ce cas combien de projets lancer en même temps, combien de site ou blog à gérer? Faut ‘il se fixer une limite?
    Boris, combien de sites ou blogs gères Tu? et combien sont rentables?

    • Boris
      Répondre

      @Frank :
      Lance un site à la fois, jusqu’à ce que tu ais trouvé une niche / un modèle de site qui marche bien. Après essaye de systématiser.
      « Boris, combien de sites ou blogs gères Tu? et combien sont rentables? »
      Trop ; ) Tous mes sites sont rentables puisqu’ils génèrent des coûts très faibles. Après, combien ai-je de sites qui rapportent des sommes vraiment intéressantes : une petite dizaine.

      @Immo-danger: un ancien adepte de la sur-analyse/sur-préparation … ravi de te savoir en voie de guérison : )

      @Aurélien : c’est l’essence même de cet article, se lancer vite parce que le web le permet et tester de la façon la plus réaliste qui soit : en live !

      @Marc : le webmarketing est chronophage. Autant passer un maximum de temps dans ce qui pourra apporter des vrais résultats au lieu de se perdre dans la sur-analyse

Postez votre Commentaire

Votre Commentaire

Nom*
Site Web