Loi du 80/20 : le remède miracle pour votre web-entreprise ?

Le Principe du 80/20 (aussi appelé loi de Pareto) dit en essence, que dans toute situation, un nombre restreint de causes produit la majorité des résultats.

Cette tendance fût observée par l’économiste Italien Pareto et remise au goût du jour par le best-seller de Richard Koch : Le Principe 80/20

Même si le rapport peut parfois être de 10/90, voire de 1/99, l’essentiel est de comprendre qu’un petit nombre d’activités, d’actions, de facteurs génèrent une large part du résultat obtenu.

Le principe du 80/20 dans votre web-entreprise

Lorsque l’on intègre ce principe à notre façon de penser, on commence à observer des ratios 80/20 un peu partout. Ainsi, le plus souvent :

  • 20% de votre équipe crée 80% de la valeur dans votre entreprise
  • 20% de vos clients font 80% de votre chiffre d’affaire
  • 20% de vos produits représentent 80% de vos ventes
  • 20% des sources de trafic drainent 80% du trafic vers votre site
  • Etc …

C’est donc sur ces 20% de clients, produits, sites, process, partenariats, etc… que vous devez concentrer vos efforts.

A l’inverse, 20% de vos blocages, problèmes ou lacunes créent 80% des freins à la croissance dans votre entreprise.

Exemples :

  • Vous n’avez pas encore de liste email
  • Vous n’avez pas encore de produit
  • Vous n’avez pas encore réussi à recruter une équipe compétente
  • Il vous manque des connaissances en SEO/SEM pour attirer du trafic ciblé.

Si vous concentriez vos efforts sur ces 20% de facteurs les plus limitatifs, vous observeriez en théorie un véritable boost dans votre entreprise.

Loi du 80/20 et surinformation

S’il y a un domaine de votre vie professionnelle où la loi du 80/20 peut devenir votre meilleure amie, c’est dans la consommation d‘information.

A l’ère de « l’information overload », bien choisir vos sources d’information est fondamental si vous ne voulez pas être emporté dans un torrent (un vomi ?) d’informations. Tout le monde fait du bruit, par tous les canaux possibles mais peu parlent bien, et encore moins de manière pertinente par rapport à VOS objectifs.

Une chose est sûre : vu le nombre de blogs, de formations, de livres, de vidéos, magazines etc … qui existent aujourd’hui, vous devez faire des choix. Dans ce monde se surinformation, la sélection est nécessaire.

Vous ne pouvez pas vous permettre d’avoir 500 feeds dans votre google reader (sauf si la veille est votre métier), vous ne pourrez jamais acheter toutes les formations qui sortent (même si vous les achetiez, auriez vous le temps de les étudier ?), vous ne pourrez pas suivre tous les tweets des acteurs de votre domaine.

Mon conseil : choisissez vos « mentors », choisissez vos sources d’information et ignorez le reste.

Ainsi, pour maîtriser l’art du blogging, lire régulièrement problogger.net (si vous comprenez l’anglais) peut largement suffire.

Pour le référencent, je vous recommande seobook.com et seomoz.com. Pour ceux qui préfèrent le Français pour ce sujet complexe, voici les 3 que je lis : Oseox, Laurent Bourrelly et Axe-net (et pour les curieux qui s’intéressent au côté obscur de la force : SeoBlackout et Discodog).

Pour l’emarketing, pareil : choisissez votre ou vos quelques « gourous ». Moi je suis fan de Rich Schefren dont j’ai traduit le guide gratuit Internet Business Manifesto et de Eben Pagan.

Pourquoi ? Parce qu’ils ont tous les deux monté des grosses boîtes (revenus à 7-8 chiffres) avant de pontifier. Rich a aussi beaucoup travaillé offline avant. Donc ils savent de quoi ils parlent.

Et ainsi de suite pour chacun de vos domaines d’intérêt…

Un bon moyen de choisir quelles sources lire et étudier est de vous poser ces trois questions auparavant :

1) Est-ce que cet auteur est crédible et sait a priori de quoi il parle ?
Comme nous l’avons vu, c’est la question de base à se poser.

2) Ai-je une utilité immédiate pour ces connaissances ?
C’est l’un des meilleurs conseils de Tim Ferriss dans la semaine de 4h, (sur qui j’ai récemment pesté !). Posez-vous la question suivante avant de lire un article, de visionner une vidéo ou d’acheter une formation : « est-ce que je vais pouvoir l’utiliser pour un projet que je débute ou dans lequel je suis actuellement impliqué ? »

3) Est-ce quelque chose que je vais pouvoir enseigner à mes lecteurs / clients ?
Cette question est d’autant plus pertinente si vous bossez comme moi dans la vente d’information. Mais elle est aussi valable dans le consulting, voire en tant que prestataire.

Comme dit Rich Schefren dans ses formations, soyez un filtre 80/20 pour vos prospects et clients, que vous ayez une agence de référencement, que vous vendiez des formations en ligne, ou même que vous organisiez des mariages !
Votre rôle est de filtrer l’information pour apporter les meilleures infos, prestations, services à vos clients.

Limites du 80/20

Certains semblent ériger le principe du 80/20 en solution absolue, qui résout tous les problèmes de leur entreprise (et de leur vie) en la rendant efficiente :
« grâce au 80/20, à moi les journées de 3h, à gagner mille euros par jour en venant au bureau de 14h à17h, parce que toutes mes actions seront über-productives ! »

Malheureusement, la limite du principe du 80/20, c’est qu’il s’observe plus facilement a posteriori qu’a priori.

Il faut souvent :

  • Sortir 5-10 produits pour avoir un bestseller.
  • Rédiger 5-10 articles sur son blog pour en avoir un qui buzz.
  • Mettre en place 5-10 partenariats pour obtenir un succès majeur

Il est quasi impossible de savoir à l’avance quel produit, partenariat, site,… va être un succès. Le succès majeur vient toujours là où on ne l’attend pas… pendant que la stratégie « sans faille » sur le papier, débouche sur un demi-succès.

Le 80/20 n’est donc pas une formule magique. C’est en revanche une façon de penser et d’analyser qui vous aide à prendre des bonnes décisions et gagner du temps.

Richard Koch recommande ainsi, de faire un bilan 80/20 à intervalle régulier (tous les mois par exemple) pour réfléchir à comment rendre votre vie pro et perso plus efficiente.

Quels activités, relations, projets, process… superflus puis-je éliminer ou déléguer ? Sur quels activités, relations, projets, process… dois-je concentrer plus de temps et d’énergie?

Boris
Tri sélectif

Sur le même sujet
7 conseils que j’aurais aimé recevoir quand j’ai débuté sur Internet…
Comment choisir le sujet de son blog : passion ou profit ?
L’article en forme de liste, l’arme absolue du blogueur ?
Qui d’autre veut éviter cette couteuse erreur de webentrepreneur ?
42 Commentaires
  • Sèdjro
    Répondre

    Merci…
    Je pense que la loi 80/20 doit pouvoir me guider à savoir mettre en pratique une formidable recomandation divine :  » Cherchez d’abord le royaume des cieux et tout le reste vous sera doné de surcroit »
    Cela sous entend que dans mes préoccupations je donne priorité à la recherche des causes au lieu de m’attarder à vouloir seulement résoudre les problèmes ….

  • Merci pour l’article, sa aidera plus d’un jeune créateur d’entreprise dont moi-même

  • Bonjour

    J’avais plusieurs fois entendu parlé de la loi de pareto, sans l’avoir complétement comprise.

    Cet article avec des exemple et des explications claire vont m’aider à y voir plus clair sur ce sujet.

    2tant entrain de me former pour créer bientôt une web entreprise cet article me sera très utile.

    Merci encore

  • Bonjour et Meilleurs voeux à Tous. :-) Merci pour ce partage. Vilfredo Pareto est à l’origine de cette théorie en 1895! Merci pour ce rappel des fondamentaux :-)

  • Cet article est génial, très bien écrit. Bravo, c’est rare de trouver de l’information de qualité, claire sur ce sujet! Merci!

  • « Le 80/20 n’est donc pas une formule magique. C’est en revanche une façon de penser et d’analyser qui vous aide à prendre des bonnes décisions et gagner du temps. »

    Complètement d’accord sur le fait que ça n’est pas une formule magique, on l’entend à toutes les sauces cette règle… Ok elle se vérifie souvent mais attention à ne pas la prendre comme une excuse pour réaliser des tâches nécessaires…

  • Article très instructif et très intéressant !
    Merci de toutes ces infos !

  • Le coup des 20% des produits qui représentent 80% des ventes est complètement vrai (il n’y a qu’a regarder un vendeur de lunettes de soleil qui a la chance d’avoir des lunettes de soleil Ray Ban.

  • Cette règle du 80/20 comporte toutefois quelques dangers, puisque si l’on perd les 20% de sources de trafic / clients / etc.. on perd presque tout !

    Il ne faut donc pas négliger le travail destiné à diversifier ses sources, pour minimiser les risques et assurer une certaine stabilité.

  • je découvre cette loi des 80/20.
    je me demande comment je vais bien pouvoir l’appliquer dans mon activité et dans ma vie.
    je vais m’informer d’avantage.

    merci

  • Bonjour Boris,

    Je viens de tomber totalement par hasard sur cet article et j’ai le livre (qui d’ailleurs a été décliné dans plusieurs versions) !

    Il est excellent, un « must-have » autant que « De la performance à l’excellence » de Jim Collins, et bien d’autres… Bref, une lecture essentielle pour comprendre le principe du 80/20 qui s’applique à tout, pas uniquement dans le monde de l’entreprise.

    Bonne continuation !

    Cordialement,
    Christophe Dovetta

  • Très bon article. Pour moi j’utilise la règle du 80/20 à posteriori pour :
    – supprimer les sites qui ne génèrent pas assez de revenus
    – supprimer les clients trop exigeants ou nocifs

    • Boris
      Répondre

      @Nicolas : deux très bons domaines où l’utiliser. tu supprimes tes sites « ratés » ? tu ne les laisses pas juste vivoter sans y toucher ?

  • Bonjour,

    Article très intéressant que je viens de découvrir en même temps que ce blog.

    « Rédiger 5-10 articles sur son blog pour en avoir un qui buzz »

    Sans parler de buzz, après l’écriture de quelques articles, je suis surpris des résultats (commentaires, retweets, visites…) qui ne vont pas toujours dans le sens ou j’aurais pu le croire au départ. C’est aussi valable pour le reste, la vie a son lot de surprises bonnes ou mauvaises.

    amicalement

  • MaxR: Vu comme ca… :-)

    Je plussoie, mais il faut accepter l’echec. On ne peut lancer que des projets productifs, la vraie question, c’est: est-ce que les gains des 20% de bons projets compensent les 80% restant?
    .-= Dernier article de Martin : Arrêtez de fumer =-.

  • J’apprécie votre article car cela m’a permis de mieux cerner cette loi du 80/20 par rapport surtout à la consommation d’information. J’essayerai de l’appliquera dans ma veille SEO et merci pour le partage pour lien oseox.fr

  • Moi, pour mon référencement, j’applique aussi la loi de Pareto : sur 20 blogs que je parcours, je laisse 80 commentaires ! :-)
    .-= Dernier article de MaxR de Maxadi : Market Samurai – Présentation =-.

    • Boris
      Répondre

      @Max : lol. Du marketing tout en finesse ^^

      @Sebastien : « you have a point ». mais dans ce cas, le mieux est de faire comme chez google : consacrer une temps défini (10% de son temps chez google) à de l’exploration pure.

  • Alors là Boris,

    Vous avez été franchement plus rapide que moi pour publier cet article. Mon article est rédiger, il ne manquait qu’à le publier. Je vais devoir le publier plus tard dans ce cas :-)

    Jean-Samuel
    .-= Dernier article de Jean-Samuel D. : Affiliation Commando – La référence en Affiliation et en Internet Pour Les Débutants =-.

  • Merci pour cet article! Et surtout pour tous les liens qu’ils contient. Je vais creuser ça de plus près en passant de 20 à 80% de CA (je l’espère)!

  • Le fait de n’apprendre que des choses utiles rapidement est sans doute une bonne méthode à court terme, mais ensuite ?
    L’apprentissage permet aussi d’ouvrir de nouvelle opportunités qu’on n’aurait pas vu. Si on ne cherche que les opportunités présentes, on ne sortira jamais de ce que l’on fait. Ca peut plaire à certains, mais moi je trouve ça d’un ennnnnnnui…

  • Salut Boris,

    Merci pour la citation.
    Ton article tombe à pic pour les résolutions de la nouvelle année.
    Faut que j’imprime la Loi du 80/20 et que je l’accroche au dessus de mon écran !
    .-= Dernier article de LaurentB : Non- je n’ai pas de mots clés dans l’URL =-.

  • ahlala la fameuse loi de Pareto.
    À noter que Donald Knuth (informaticien et professeur à standford) l’a étudié dans son livre référence pour tout informaticien « The Art of Computer Programming ».
    .-= Dernier article de Christophe [Petite Fabrique] : Nous sommes notre meilleur atout =-.

  • C’est une règle bien connus au niveau du commerce et de la gestion des stocks.

    Cependant, on remarque qu’Amazon gagne autant d’argent avec l’ensemble de la longue traine comparé aux best seller.

    Les 20% les moins rentable/ou déficitaire sont également très souvent dispensable (le service SAV par exemple).

    Et comme le dit Salemioche, les 80/20 tournent.

    Mais je comprend le principe de se concentrer sur ce qui rapporte le plus ;)

  • Pour commencer, merci pour la mention du blog AxeNet, je rougis :-)

    Ensuite, je souhaite tout de même pointer sur un aspect spécifique. Avoir 20% de clients qui genèrent 80% du CA peut être très dangereux si on a un nombre de client restreint.

    Le perte de quelques clients de ce type peut mettre une entreprise à genoux. Je pense que stratégiquement, il est préférable de tenter de s’écarter de la loi de Pareto pour ce point particulier.

    A moins, comme le précise Salemioche, que ces 20% ne changent régulièrement.

    Pour le reste, je te rejoins, il y a beaucoup de productivité à gagner en conservant à l’esprit cette règle.
    .-= Dernier article de Sylvain (agence AxeNet) : Comment écrire pour le web en 7 points =-.

  • Bonjour Boris,
    Merci pour ton article, il est bon. Je préciserais quelque chose. Pour pouvoir utiliser la loi de Pareto il faut des données, c’est le principe de cette loi. Analyser des données pour faire ressortir le 80% du 20%. Sans données il n’y a pas d’analyse possible. Donc c’est certain que c’est après coup que l’on peut voir si nous avons du succès, et c’est le but de l’utilisation de cette loi qui nous servira à corriger le tir pour le futur.

  • Salut Boris,

    je rajouterai aussi qu’il y a tellement de choses à faire dans un business online, il vaut mieux essayer de « tailler dans le gras » (faire 80% du boulot pour chaque projet) que de perdre 80% du temps à faire les 20% restants. Je sais pas si tu vois ce que je veux dire ?
    .-= Dernier article de Aurélien Amacker : Les 12 choses les plus surprenantes pour un français en Colombie Surprise Inside =-.

    • Boris
      Répondre

      @Aurélien : j’aime l’approche inversée du 80/20. Je reconnais bien là ton côté anti-conformiste.

      @Martine : merci pour cette précision

      @Sylvain : modeste, va! Citation amplement méritée. C’est sûr que le 20/80 n’est pas idéal lorsqu’il concerne les client… Mais c’est souvent le cas dans les petites boîtes du moins

      @Laurent : tu me fais pensé que j’ai pas même pas commencé ma liste de résolutions moi ;)

  • Excellent article. J’ai découvert la loi de Pareto il y a quelques années et depuis elle m’est très utile quand je dois faire un bilan d’une activité pour en dégager ce qui a vraiment apporter de ce qui constitue les 80 % restants.

    Malheureusement comme tu le dis, c’est souvent après coup qu’on se rend compte du résultat même si avec l’expérience on acquière plus de nez. C’est pour cela qu’il ne faut pas oublier de tester, tester et encore tester pour ensuite analyser avec un filtre du type Pareto.
    .-= Dernier article de David d’Immobilier-danger : Le diagnostic performance énergétique DPE devient obligatoire dans toute annonce immobilière =-.

  • Excellent article, en effet, et merci pour le lien vers DiscoDog, que je ne connaissais pas (faut dire que son URL est pas très SEO friendly ^^).
    .-= Dernier article de Pierre : Mise à jour – Noms de domaines avec et sans tiret =-.

  • Merci de partager tes sources d’information.
    En gros, si on applique ce que tu proposes, on devrais s’y intéresser et arrêter de te lire ?? :)

  • Infos très intéressantes ! Pour ma part, je me suis rendu compte que ce principe existait sans savoir qu’on l’avait théorisé. Mon activité est la création musicale, et j’ai mis du temps à comprendre qu’il était autant voir plus important de se faire connaître que d’être créatif. Du coup, je m’y attèle depuis peu.
    Merci bien !
    .-= Dernier article de Hicham : Ah ouais- le blog … =-.

  • Excellent article.

    Contrairement à d’autres, il montre aussi la face cachée du 80/20. Donc un outil à utiliser mais sans pour autant perdre de vue les 80% moins « intéressants » …

    J’aime aussi tout particulièrement le fait de se considérer soi-même comme un filtre 80/20.
    .-= Dernier article de Grégory : Lire et exploiter intelligemment un livre de développement personnel =-.

  • j’adore la regle du 80/20 … applicable très très souvent… par exemple dans la gestion de campagne mot clé adwords sur google : les 80% du traffic sont apportés par 20% des mots clés
    mais effectivement ca se confirme a posteriori et non observable a priori
    bonne boite à tous
    gab

  • Bonjour Boris,
    Ton article tombe à point nommé car je suis actuellement dans ma phase « élimination » ou j’essaie de faire le ménage dans mon organisation pour pouvoir me concentrer sur mes projets.

    Je trouve que ton article est excellent car il montre bien les deux côtés de la médaille de la pratique du 20/80. Certes en appliquant ce principe on devient plus efficace pour produire des résultats à court-terme mais les vrais germes d’innovation ne se trouvent-ils pas dans les 80% qu’on a laissé en cours de route ? Et je pense que c’est avec des choses innovantes que l’on a arrive à perdurer sur le long terme et anticiper de nouveaux besoins.

    Comme tu le dis c’est une méthode dont on peut se « vanter » à posteriori. A utiliser avec discernement comme tout outil.

  • Salut Boris,

    Tout d’abord merci pour le lien et surtout merci d’avoir tiré au clair ce qu’est la loi de Paretto. ;)

    • Boris
      Répondre

      @Rudy : c’est rare que je recommande des lectures mais ton blog est une vraie référence sur son sujet.

      @Daouda, Wilfried: tant mieux si cela vous aide.

      @Grégory : oui c’est vraiment une perspective très intéressante que nous a fourni rich schefren

      @Hicham : intéressant, l’application de ce principe dans une activité artistique.

      @Prolire : choisis le ou les filtres d’information qui t’aident et te parlent le plus. Promis, je ne serai pas vexé!

  • « qu’il s’observe plus facilement a posteriori qu’a priori. »

    Ca c’est sans doute ce qu’il ne faut pas oublier, les a-posterioristes sont très forts pour conclure, mais beaucoup moins pour anticiper…

    Je m’étais amusé à faire des ratios il y a quelques années sur mon biz, la règle marchait à merveille pour 80 clients ne génére que 20% du CA, 20% d’un type d’activité génère 80 % du CA.
    Mais d’une année sur l’autre, ce n’était pas toujours les mêmes clients ou la même activité, ou encore le même site !
    .-= Dernier article de salemioche : Dropbox- sauvegarde en ligne =-.

    • Boris
      Répondre

      @Olivier et Salemioche : exactement, c’est le problème de ce principe. Il sous-entend que l’on peut prévoir à l’avance quels 20% seront les plus efficaces.
      Or à cet exercice, on se trompe plus souvent que l’on a raison.

  • Merci Boris
    Article très intéressant. Les liens que tu donnes pour chaque domaine aussi vont me servir beaucoup. Je ne connaissais pas la plus part de ces sites, surtout des Auteurs anglais.

    Bonne continuation à toi

    Amicalement, Wilfried
    .-= Dernier article de [email protected] pour débutants : Qu’est-ce qu’un hébergement de site web Comment choisir son hébergeur de site =-.

  • Salut Boris.

    Tes conseils sont excellents, merci. Et je suis d’accord avec toi.

    Ce sont de très bon conseils, surtout pour les débutants entrepreneurs qui ont tendance à essayer toutes les opportunités qu’ont leur propose sur le net.

    Daouda

    • Bonjour,

      effectivement de très bon conseil dans cet article !

      Il est vrai Daouda, que les entreprise débutantes ont tendance à trop se diversifier, ce qui les empêche d’être efficace vers leurs clients.

      Moi-même, j’ai pris conscience il y a peu, que cet technique était vraiment efficace pour avoir une réelle productivité dans mon travail.

      Mais ce ne sont pas seulement les entrepreneurs débutants, même les entrepreneurs les plus aguerris ont tendance à ne pas utiliser la loi de Pareto.

      A bientôt
      Éric ;-)

Postez votre Commentaire

Votre Commentaire

Nom*
Site Web