Médias Sociaux vs. Emailing

Dans le coin gauche, un boxeur pimpant au style spectaculaire, adulé par la presse et les fans : le marketing social.

Dans le coin droit, un vétéran, usé par les combats et les coups. Il n’a plus les faveurs des médias et des fans, ni la cote auprès des pronostiqueurs : l’email marketing.

Qui sort vainqueur de ce combat ? Ce bon vieil email marketing bien sûr… et par K.O.

Je sais, vous allez me dire que je suis vraiment « oldschool » sur ce coup là. Pourtant, la réponse ne fait pas de doutes. Tous les chiffres l’ont toujours prouvé pour moi.
Même si le marketing 2.0 (twitter, facebook, digg-likes etc…) s’est beaucoup développé et fascine les journalistes et les bloggers, il ne fait pas le poids face à l’email marketing.

La plupart des bloggers professionnels et emarketeurs usent et abusent des média sociaux pour développer leur activité. Mais ils passent complètement à côté d’une source fondamentale de revenue : leur liste d’email.

Pourquoi tant de bloggers et d’emarketeurs négligent leur liste ? Le coût.

Le marketing sur les réseaux sociaux est gratuit. L’email marketing nécessite – pour être bien fait – au moins une plateforme type Aweber. Aweber est l’outil emailing de prédilection des emarketeurs anglo-saxons. Et c’est un excellent logiciel d’emailing avec un fort taux de délivrabilité (nombre d’emails qui aboutissent à chaque envoi) et beaucoup d’options pour cibler vos envois et segmenter votre base.

L’abonnement de base coûte 19 $ pour des listes de moins de 500 adresses, donc c’est un tarif de démarrage (à terme je vous souhaite d’avoir bien plus d’adresses !).
Ensuite, les tarifs augmentent par palier, en fonction du nombre d’inscrits à votre liste. Pour ceux qui sont vraiment intéressés, j’ai trouvé ce tutoriel en français sur l’utilisation d’aweber (car le logiciel est en Anglais)

Ce coût minimum est une barrière à l’entrée pour beaucoup.
Pourtant cela vous « coûte » certainement plus de ne pas profiter de la puissance commerciale d’une liste, que d’en avoir une et de payer un faible abonnement mensuel.

Si vous arrivez déjà à générer des ventes ou des leads, grâce aux medias sociaux, votre performance sera encore bien meilleure si vous y adjoignez de l’emailing.

Alors pourquoi ne pas commencer à faire les eux en même temps ? Continuez à utiliser twitter, facebook et autres pour faire connaître votre site, votre blog, vos produits et services, … Mais ajoutez la composante emailing à votre emarketing mix. Commencez à bâtir votre liste.

Boris S
Maboitecartonne.com

Sur le même sujet
L’article en forme de liste, l’arme absolue du blogueur ?
5 erreurs faciles à éviter dans vos campagnes emailing
Les meilleures méthodes d’organisation personnelle
Comment choisir le sujet de son blog : passion ou profit ?
6 Commentaires
  • L’email et les réseaux sociaux n’ont-ils pas simplement des rôles différents ?

    Généralement, si on commence, les adresses email que l’on possède sont celles de gens qui nous connaissent déjà, donc c’est plutôt de la relance, comme le dit Mickael, tandis que les réseaux sociaux peuvent nous permettre de toucher de nouvelles personnes …

    Enfin c’est le sentiment que j’en ai… je suis assez noob dans le domaine, mais ca me parait logique …

    Merci en tous cas pour les infos, mais est-ce que tu peux agrémenter de quelques chiffres, à titre d’exemple ?

  • Notre imprimerie aussi entretien des réseaux sociaux et je crois que l’idée de Mickael est excellente – allier environnement à imprimerie. Oui, un blogue d’intérêt populaire pourrait certainement attirer de nouveaux clients ou au moins augmenter sa visibilité et sa banque de personnes à contacter lors de l’envoi d’une info-lettre ou d’une promotion.

    Le danger de l’emarketing est certe de passer directement à la poubelle et il y a beaucoup de techniques et de sugestions pour éviter que notre envoi soit classé comme du spam. Je vais lire ton article Boris.

  • Boris S
    Répondre

    Tout à fait d’accord avec toi Mickael, je le dis dans l’article : la solution est de combiner les deux. Mais mon titre et mon article sont volontairement un peu « choc » car à lire la presse et les blogs spécialisés, les médias sociaux sont devenus la seule et unique plateforme de marketing valable et intéressante. Or je pense qu’on oublie un peu trop en ce moment les valeurs sures de l’emarketing, comme l’email et justement le blog (j’ai fait un autre article à ce sujet :
    http://www.maboitecartonne.com/ne-negligez-pas-l%E2%80%99essentiel-votre-blog

  • Pour envoyer régulièrement des emailings, je dirais qu’on cible vraiment des prospects ou des clients inactifs. On fait un travail de relance qualitatif plus que quantitatif.

    Les réseaux sociaux permettent d’élargir son champ de prospection mais on est pas forcément toujours en contact avec des clients potentiels.

    Le point fort de l’emailing c’est la qualité du contact.
    Son point faible, c’est qu’il peut être assimilé à du spam… d’où l’utilité de bien étudier son contenu avant de lancer une campagne.

    En ce sens, les réseaux sociaux (et je pense notament aux blogs) son une mine importante et de qualité pour le contenu.

    Je m’explique : notre imprimerie tient un blog sur l’environnement. Les billets vont nous servir à alimenter l’emailing en plus de notre actu, du message que l’on souhaite faire passer et de nos promotions en cours.

    En ce sens, les 2 sont complémentaires et il ne faut pas se priver des les associer.

    Depuis que nous avons fait le choix de mêler nos infos d’entreprise à celles du blog, nous avons un nombre d’ouvertures autrement plus élevé.

  • Boris S
    Répondre

    Aucun argument Lex, juste MES chiffres sur tous mes projets et dans toutes les niches sur lesquelles j’ai déjà travaillé.

  • Quels sont tes arguments montrant que l’emailing est « mieux » ?

Postez votre Commentaire

Votre Commentaire

Nom*
Site Web