5 erreurs faciles à éviter dans vos campagnes emailing

Voici 5 erreurs très faciles à éviter dans vos campagnes emailing, donc que vous vous devez de ne pas commettre. Ne sabotez pas tous vos efforts avec l’une de ces 5 « boulettes ».

 

1. Créer un email trop sophistiqué.

Evitez de créer un email qui ressemble à un site web ! N’abusez pas du flash, du java, du rich media,… qui n’ont aucune chance d’avoir un rendu propre dans la boîte de réception de vos prospects. « Keep it simple. »

 

2. Les emails no reply.

Beaucoup de marketeurs envoient des emails no reply, c’est à dire auxquels il est impossible de répondre car il n’y a pas d’adresses de retour.

Pourtant, les réponses des prospects (ou clients) fournissent généralement des informations intéressantes. Ils vous signalent les éventuels problèmes d’affichage de l’email, et surtout posent des questions sur le produit ou le service.

Cela vous permet d’avoir un email plus clair, pertinent et compréhensible la prochaine fois. Je vous conseille donc de créer une boîte mail dédiée aux réponses à vos emails.

 

3. Créer un email en image et sans texte.

Les créations emailing 100% image sont dangereuses puisque beaucoup de boîtes mail n’affichent pas les images des messages.
Dans ce cas, si vous n’avez aucun texte, votre destinataire reçoit un mail vide !

 

4. Envoyer un email truffé de fautes.

Je suis toujours surpris (et pas agréablement) par les fautes en tout genre que je remarque dans les emails que je reçois : fautes d’orthographe, syntaxe hasardeuse, liens qui ne fonctionnent pas, etc…

Toutes ces « petites erreurs » sont synonymes de manque de professionnalisme aux yeux de vos prospects ou clients. Cela ne les rassure pas. Pourtant ces erreurs peuvent facilement être évitées en prenant 10 minutes de plus pour éditer votre mail.

 

5. Oublier d’inclure un “call to action” (appel à l’action).

Que souhaitez-vous que votre destinataire fasse ? Qu’il remplisse un formulaire, qu’il visite votre site, qu’il achète votre produit ?
Vous n’aurez pas de bons résultats si vous n’avez pas un call to action clair. Quelque soit l’action que vous attendez de vos destinataires, soyez clair et simplifiez-leur au maximum la tâche.

Boris S
Suivez moi sur Twitter

Sur le même sujet
L’article en forme de liste, l’arme absolue du blogueur ?
Penser comme un Entrepreneur : AUTOMATISER et DELEGUER
Promettre moins et en faire plus
Médias Sociaux vs. Emailing

Postez votre Commentaire

Votre Commentaire

Nom*
Site Web